Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneCinéma

Les 5 actrices dont vous entendrez forcément parler en 2017

Parce que leur carrière va exploser, qu’elles le valent bien, ou tout simplement parce qu’on les aime, voici 5 actrices dont on parlera forcément en 2017.

Céline Sallette, 36 ans, Française

Celine Sallette est l’une de ces actrices françaises dont tout le monde connaît le visage mais dont peu connaissent le nom, malgré les grands rôles et les récompenses. Actrice de théâtre expérimentée, peut-être plus connue pour son rôle dans la série Les Revenants que pour sa carrière au cinéma, elle a pourtant déjà tourné face à la caméra de François Dupeyron, Costa-Gavras, Valeria Bruni-Tedeschi, Pascal Bonitzer, Philippe Garrel, Sofia Coppola (Marie-Antoinette), Jacques Audiard (De Rouille et d’Os) et surtout Bertrand Bonello, dans l’Apollonide, qui l’a révélé au grand public. En 2017, elle revient en force dans au moins 3 rôles marquants.

A lire aussi : Les 10 films français qu’il ne faudra pas rater en 2017

Début avril, elle sera soumise à la pression de sa hiérarchie dans le thriller d’entreprise Corporate, le premier long de Nicolas Silhol, face à Lambert Wilson et Stéphane de Groodt. Deux semaines plus tard, elle donnera la réplique à Romain Duris dans l’attendu Cessez-le feu, sur le retour chez lui d’un héros traumatisé de la Grande Guerre. Ironiquement, elle sera encore une fois confronté au difficile retour des soldats du Front en septembre, dans Nos Années Folles, le prochain film d’André Techiné, où elle tient le premier rôle au côté de Pierre Deladonchamps, déserteur obligé de se déguiser en femme pour ne pas se faire attraper par les autorités. Enfin, peut-être aura-t-on enfin l’occasion de la voir dans Tsunami, une histoire d’amour fantastique de Jacques Deschamps, tournée en 2015 mais dont on a aucune nouvelle depuis. En tout cas, pour les fans de Céline Sallette (comme nous), l’année s’annonce belle !

Greta Gerwig, 33 ans, Américaine

Souvent qualifiée de reine du cinéma indépendant Américain, Greta Gerwig aura un début et une fin d’année bien remplie ! Celle qui s’est fait connaître comme la muse de son compagnon, Noah Baumbach, dans Greenberg et surtout Frances Ha (ce qui lui a valu une nomination aux Golden Globes) sera à l’affiche le 1er février de Jackie, le biopic classieux de Pablo Larrain sur l’ex-épouse de JFK, incarné par Natalie Portman et nommé 3 fois aux Oscars. En mars, elle sera l’une des 3 femmes (aux côtés d’Annette Bening et Elle Fanning) de 20h Century Woman, de Mike Mills, lui aussi nommé aux Oscars pour son scénario. Enfin, et surtout, son premier film en tant que réalisatrice-scénariste (même si elle a déjà co-réalisé plusieurs métrages), Lady Bird, sortira en fin d’année. Il mettra en scène les aventures d’une jeune fille (Saoirse Ronan) qui passe un an en Californie. Accessoirement, elle sera l’une des voix de Isle of Dogs, le prochain film d’animation de Wes Anderson, l’un de ses amis, que nous ne verrons pas avant 2018.

A lire aussi : Qui retrouvera-t-on aux Oscars 2017 (partie 2)

Cara Delevingne, 24 ans, Anglaise

Ancienne it girl dont on a jamais vraiment su le métier, entre Instagrameuse, top model, DJ et sujet récurrent des magazines people, Cara Delevingne a tout arrêté en 2015 pour se consacrer au cinéma. Ses premiers vrais rôles, dans la comédie adolescente mi-figue mi-raisin La face Caché de Margo en 2014 ou encore dans la catastrophe industrielle Suicide Squad l’an dernier ne pouvant nous donner un aperçu crédible de son talent, elle est attendue cette année dans 3 projets aussi éloignés les uns des autres qu’il est possible de le faire. Outre-Atlantique, elle sera dès février (il n’y pas encore de date de sortie en France, mais cela ne saurait tarder) à l’affiche de Tulip Fever, le nouveau film de Justin Chadwick, réalisateur en 2013 de Mandela, et en 2008 de Deux Soeurs pour un Roi. Delevingne tient un petit rôle dans cette histoire d’amour compliquée entre un peintre (Dane DeHaan) et son sujet (la délicieuse Alicia Vikander), alors que celle-ci est mariée (à Christoph Waltz). Se déroulant dans l’Amsterdam du 17e siècle, le film compte également à son générique Dame Judi Dench et Zach Galifianakis, sur un scénario de l’oscarisé Tom Stoppard. En fin d’année, Cara Delevingne sera aux côté d’Amber Heard, Jim Sturgess, Billy Bob Thornton et Jason Isaacs dans le thriller noir London Fields, où une voyante entame une relation avec 3 hommes différents, dont l’un est, pense-t-elle, un meurtrier. Entre ces deux petits rôles, l’actrice partagera la tête d’affiche de l’énorme blockbuster de Luc Besson, Valérian et La Cité Des Mille Planètes. En duo avec (encore) Dane DeHaan, elle y joue Laureline, agent spatio-temporelle en 2740 qui mène, sur 24h, une enquête dans la plus grande ville de la galaxie. Si le film est un succès, les prochaines années de la carrière de la jeune comédienne de 25 ans est lancée. Si c’est un échec par contre… Les paris sont lancés !

Isabelle Huppert, 63 ans, Française

Vous pensiez en avoir terminé avec Isabelle Huppert après son Golden Globe en janvier, et peut être un César et un Oscar en février ? Qu’on vous rassure, elle sera à l’affiche de.. 7 films avant décembre ! En Anglais d’abord, dans The Sleeping Shepherd, où elle incarnera la mère de Michael Pitt, voleur de haut vol, dont elle brule au fond de son jardin le butin estimé à.. 2 milliards de dollars ! Elle sera ensuite une professeure de lycée méprisée par ses élèves et ses collègues qui se retrouve avec d’étranges pouvoirs dans Madame Hyde, de Serge Bozon (réalisateur de La Belle Dormant, sur les écrans depuis le 18 janvier). Professeure, elle le sera aussi dans La Caméra de Claire pour le Coréen Hong Sang-Soo, avec qui elle avait déjà tourné dans In Another Country, en 2012. Retour également devant la caméra de l’Autrichien Michael Haneke, dans Happy End, aux côtés de Jean-Louis Trintignant (César du Meilleur acteur pour Amour) et Mathieu Kassovitz, pour une histoire de famille se déroulant à Calais, à Noël, en pleine crise des migrants de Calais. Et qui sait, peut-être le réalisateur, grâce à qui Huppert a déjà gagné un Prix d’Interprétation à Cannes pour La Pianiste, pourra prétendre à une troisième Palme d’Or grâce à ce film qui a de grandes chances de se retrouver en mai sur la Croisette !

A lire aussi : Les nominations pour la cérémonie des Oscars 2017 sont…

L’actrice sera également une femme mystérieuse pour Benoît Jacquot, et recueillera un Gaspard Ulliel perdu en pleine tempête de neige dans Eva, dont le tournage est encore en cours. Elle jouera pour Anne Fontaine dans Marvin, l’adaptation de l’époustouflant roman En finir avec Eddy Belle-Gueule, d’Edouard Louis. Au casting également : Finnegan Oldfield, Charles Berling, Vincent Macaigne et le toujours excellent Grégory Gadebois. Enfin Isabelle Huppert partagera pour la 5e fois l’affiche avec sa fille, Lolita Chammah, dans Barrage, de Laura Schroeder, qui sera projeté à Berlin. Elle y incarnera une mère de retour de l’étranger après 10 ans, et qui finira par enlever sa fille pour tenter de se rapprocher d’elle. S’il y a de fortes chances que la sortie de certaines de ces œuvres soit reportée, il n’en reste pas moins qu’à 63 ans, l’une des plus grandes actrices françaises reste hyperactive. On ne va pas s’en plaindre !

Riley Keough, 27 ans, Américaine

Riley Keough : ce nom ne vous dit encore rien, pourtant vous n’allez voir qu’elle en 2017. Révélée il y a 2 ans dans Mad Max Fury Road, confirmée dans la série The Girlfriend Experience l’an dernier, l’ancien top model Victoria’s Secret, qui a déjà 13 ans de carrière derrière elle, tiendra l’affiche de pas moins de 7 films cette année. Dans American Honey d’abord, le Grand Prix du Jury de Cannes 2016, réalisé par Andréa Arnold, aux côtés du crazy mais intense Shia LaBeouf. Dans l’intriguant The Discovery ensuite, qui conte une histoire d’amour entre Rooney Mara (nommé aux oscars l’an dernier pour Carol) et Jason Siegel (Marshall de How I Met Your Mother) un an après que l’existence d’une vie après la mort ait été découverte. En fin d’année, elle sera aux côtés d’Andrew Garfield dans le film noir Under the Silver Lake, et de Joel Edgerton dans le petit film d’horreur indépendant It Comes at Night. Elle tient également un petit rôle dans le dernier film du très regretté Anton Yelchin, We Don’t Belong, et le rôle titre du petit budget Welcome The Stranger. Enfin, last but not least, elle sera présente pour le retour de Steven Soderbergh derrière la caméra (lui qui avait pris sa retraite il y 4 ans n’aura pas tenu très longtemps), pour le film de braquage et de course de Nascar (!) Logan Lucky, au milieu d’un casting complètement fou : Daniel « 007 » Craig, Adam « Kylo Ren » Driver, Katherine Waterston, Channing Tatum, Katie Holmes ou encore Hillary Swank. Ah oui, et son papy, c’est Elvis. Bref, à 27 ans, le monde n’attend qu’elle !

Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

À la uneMédias

Drag Race France : qui remporte la première édition ?

À la uneSport

[INTERVIEW] Killer Kelly, la nouvelle recrue d'Impact Wrestling

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux