À deux petites heures en train de la capitale française, et desservie de toutes les grandes mégapoles françaises, Bordeaux est accessible de tous. Ville préférée des français, elle est moderne et bien arrangée. La région y joue beaucoup, en effet, c’est une escale presque obligatoire des touristes de la cote atlantique. Il faut y ajouter aussi l’ampleur des vignobles, connus mondialement, qui font la renommée de la Nouvelle-Aquitaine. 

Bordeaux


Bordeaux

La ville de Bordeaux

D’un côté, la vieille ville. Elle s’étend entre la rue Peyronnet et la cours de l’Intendance. C’est un regroupement de quartiers. Ces derniers regroupent de multiples églises (Saint-Pierre, Sainte-Colombe, Saint-Michel et Sainte-Croix). Au-delà de ces paroisses, les monuments qui ornent ces quartiers en font un endroit à part. Mais l’architecture n’est pas le seul charme de l’endroit. Les gens qui y vivent, ou qui y travaillent en font une entité à part.

Vieille ville de Bordeaux


Vieille ville de Bordeaux

Il faut y souligner la présence du marché des Capucins, une entité bordelaise présente depuis 1749. C’est un marché couvert, (initialement avec des restes de l’exposition universelle parisienne de 1878), où des étalages de fruits frais et de fleurs sont mis en vente. Le quartier est par ailleurs très alimentaire, on y retrouve de nombreux bistrots et restaurants très variés.

Allée centrale du marché des Capucins


Allée centrale du marché des Capucins

Dans un style différent, il faut absolument se rendre dans la crypte au pied de « La Flèche », emblème de tout un quartier. Vous y trouverez des momies, ce qui n’est pas forcément commun en France..

 

À lire aussi : City-break : un week-end à Séville

 

Les alentours de la métropole

D’un côté, la cote Atlantique, située à une petite heure de Bordeaux, on retrouve des grands noms de lieu de vacances, comme Lacanau ou le Cap-Ferret. Ces stations balnéaires sont connues nationalement, mais aussi mondialement. Les touristes y affluent en masse l’été, et ce sont des petits coins de paradis pour les citadins. Que ce soit vis-à-vis de la chaleur caniculaire, ou pour les nombreuses plages, très grandes, très spacieuses, où on retrouve des vagues énormes, c’est un véritable havre de paix.

Lacanau vu du ciel


Lacanau vu du ciel

De l’autre côté, il y a le coin plutôt terrestre, où on retrouve les nombreux vignobles bordelais. Parmi ceux là, de nombreux grands crus exportés partout dans le monde. Il existe en effet 38 appellations différentes dans la région. Plus ou moins haut de gamme, ce vin s’exporte très bien, notamment en Chine à l’heure actuelle. Le Saint-Emilion et le Saint-Emilion Grand Cru sont deux vins qui sont un peu une vitrine de cette exportation. En revanche, il n’existe pas un mais plusieurs types de vin « Saint-Emilion« . Cette variété s’explique par les différences géologiques de l’endroit. On y retrouve des sols calcaires, argilos-calcaires, graveleux et sableux. En y alliant un microclimat parfait pour la viticulture.

La cité médiévale de Saint-Emilion


La cité médiévale de Saint-Emilion

Saint-Emilion est une ville située à une quarantaine de minute de Bordeaux, en voiture, et est donc très accessible. C’est une citée médiévale, qui en 1999, pour la première fois au monde s’est trouvée propulsée au rang des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. La ville de Saint-Emilion est considérée comme un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécut intact au fil des années.

Où y séjourner ?

Si vous souhaitez rester dans le centre de Bordeaux, et ne pas quitter la métropole, vous pourrez facilement trouver un hôtel dans la vieille ville, ou dans les quartiers environnants. En revanche, si vous souhaitez découvrir les alentours en plus du centre de la métropole, le Saint James Bouliac est idéalement situé pour un week-end. En effet, il se trouve à 10 minutes du coeur de la ville, mais vous serez les pieds dans les vignes qui surplombent la Garonne. Vous serez à même de profiter d’un séjour calme et relaxant tout en bénéficiant d’un accès simple et rapide aux lieux les plus intéressants de la région.

le Saint James Bouliac


le Saint James Bouliac

Le Saint James propose un forfait découverte qui comprend deux nuitées, petits-déjeuners inclus, pour deux personnes. Il comprend aussi un diner dans le bistro et le restaurant étoilé de l’hôtel, avec les boissons comprises. Enfin, vous pourrez profiter d’une visite de la cité bordelaise, mais aussi d’une visite du château La Dominique à Saint-Emilion, comprenant une dégustation pour deux personnes.

Le restaurant étoilé du Saint James


Le restaurant étoilé du Saint James

Ce forfait est valable du 1er octobre 2017 au 30 avril 2018, du lundi au samedi inclus. Ainsi, pour deux personnes et au prix de 880€. Tous les renseignements supplémentaires sont disponibles sur le site du Saint-James : Le Saint-James bouliac

 

À lire aussi : City-break : un week-end à Copenhague