À la uneActualitéInternationalSociété

Cleveland : Donald Trump prononce son discours d’investiture

discours investiture convention

Jeudi 21 juillet, Donald Trump a prononcé son discours d’investiture à Cleveland, dans l’Ohio. Se présentant comme le candidat de l’ordre et de la sécurité, il a vivement dénoncé le bilan d’Hillary Clinton.

Hier, peu avant minuit, à Cleveland et devant 2000 délégués républicains, Donald Trump est officiellement devenu le candidat du parti pour l’élection présidentielle du 8 novembre. “Avec humilité et gratitude”, le milliardaire a accepté cette nomination, dans un discours d’une heure et quart visant à la fois à défendre son programme et à critiquer le bilan de sa rivale démocrate.

Le « candidat de l’ordre public »

Première promesse du candidat républicain ? Le « retour à la sécurité », et ce dès « le 20 janvier 2017 », date de l’investiture du nouveau président américain. Il souhaite en effet incarner « le candidat de l’ordre public » qui mettra un terme à « la criminalité et la violence ». Il s’est également présenté comme « la voix » et le « champion » du peuple américain et a défendu le travail des forces de l’ordre.

Fidèle à lui-même, il a répété ses principales promesses de campagne, réaffirmant sa volonté de construire “un grand mur à la frontière pour empêcher l’immigration illégale, les gangs, la violence, et le déversement de drogue dans nos communautés”.

Il a également renouvelé sa promesse de renégocier les “horribles accords de libre-échange avec la Chine et de nombreux autres”, notamment avec le Mexique et le Canada. Évoquant l’attentat d’Orlando, Donald Trump a promis de protéger la communauté LGBT “des violences et de l’oppression d’une idéologie de haine”.

discours investiture

Donald Trump a prononcé hier son discours d’investiture à Cleveland. Crédit photo: AFP

Il a aussi défendu les rêves des enfants de Baltimore, de Chicago et de Ferguson – une allusion claire aux villes noires qui ont récemment été les lieux de tensions raciales, affirmant qu’ils avaient droit aux mêmes rêves que tous les autres enfants d’Amérique.

Donald Trump a ensuite insisté sur sa volonté de placer « les Etats-Unis d’abord ». « Le peuple américain sera à nouveau la priorité numéro un » a-t-il déclaré, expliquant que « la différence la plus importante entre [son] plan et celui de [ses] opposants est que [le sien] mettra l’Amérique au premier plan. »

A lire aussi: Quand Melania Trump plagie Michelle Obama…

Le bilan d’Hillary Clinton ? « La mort, la destruction, le terrorisme »

Durant son allocution, le magnat de l’immobilier a attaqué directement Barack Obama, qui, par son “discours irresponsable”, a divisé les citoyens « par race et couleur » et a rendu l’Amérique “plus dangereuse pour tout le monde”.

Mais il a surtout fortement critiqué le bilan d’Hillary Clinton, sa rivale qui fut à la tête de la diplomatie américaine de 2009 à 2013, et qui n’a apporté selon lui que “la mort, la destruction, le terrorisme et l’affaiblissement”. « Nous valons mieux que cela », a simplement répondu l’ex-secrétaire d’Etat dans un tweet. Le 26 septembre, lors d’une premier d’une série de trois débats parlementaires, les deux rivaux s’affronteront en face-à-face.

Ovation et milliers de ballons

Tout au long de son allocution, le candidat a été régulièrement ovationné par une assemblée passionnée. « C’est tellement chouette de voir qu’en tant que républicains vous applaudissez, merci », a-t-il déclaré à son public. Il espère désormais constater un rebond dans les sondages.

La convention s’est achevée, comme le veut la tradition, sur un gigantesque lâcher de 120000 ballons bleus, blancs et rouges, en présence de la famille Trump.

discours

Traditionnel lâcher de ballons lors de la Convention républicaine en août 2012 à Tampa, en Floride. Crédit photo : STAN HONDA / AFP

Crédit Photo à la Une: AFP

Related posts
À la uneActualitéBasketInternationalSport

Une Fusillade éclate durant la parade des Toronto Raptors

À la uneActualitéFaits DiversFranceInsolite

Un automobiliste agresse un non-voyant après lui avoir coupé la route

À la uneActualitéFootFranceInternationalPolitiqueSport

Michel Platini placé en garde à vue.

À la uneActualité

Enfants fauchés à Lorient : Le chauffard enfin retrouvé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux