À la uneActualitéSportTennis

Comme Djokovic, ils sont passés à un tournoi du Grand Chelem

Novak Djokovic est passé à un match d’écrire l’histoire du tennis. Le Serbe en remportant l’US Open pouvait devenir le deuxième tennisman de l’ère Open à remporter les quatre Grand Chelem la même année après Rod Laver. Certains ont failli réaliser le même exploit. Retour

Roger Federer

Le Suisse a réussi à trois reprises à remporter trois tournois du Grand Chelem lors de la même saison. En 2004, 2006 et 2007, Roger Federer gagne l’Open d’Australie, Wimbledon et l’US Open. Il échoue à trois reprises sur la terre battue de Roland Garros. En 2004, il est sorti dès le troisième tour par Gustavo Kuerten, triple vainqueur du tournoi. Tandis qu’en 2006 et 2007, il atteint la finale mais tombe à deux reprises face au futur monstre de la terre battue, Rafael Nadal.

L’année où il remporte enfin Roland Garros, il réussit l’exploit d’arriver en finale des quatre tournois du Grand Chelem. En 2009 donc, il perd en cinq sets en finale face à Rafael Nadal à l’Open d’Australie. Le seul titre de l’Espagnol en Australie à ce jour. Le Suisse s’impose ensuite à Roland Garros face à Robin Soderling et à Wimbledon contre Andy Roddick après un match dantesque conclut à 16-14 dans le cinquième set. A l’US Open, il est dominé par un jeune argentin, Juan Martin Del Potro, en cinq sets. Cela reste à ce jour son seul titre du Grand Chelem. Roger Federer ne repassera plus jamais de sa carrière aussi proche de l’exploit laissant de côté Roland Garros de plus en plus.

Rafael Nadal

2010 reste l’année de Rafael Nadal sur le circuit. L’Espagnol réussit l’exploit de remporter trois Grand Chelem la même année. Ils ne sont que six dans toute l’histoire de l’ère Open à avoir réalisé pareil exploit. Un an après sa défaite contre Robin Soderling dans son jardin de Roland Garros, le taureau de Manacor prend sa revanche. Il remporte sept titres dont trois Grand Chelem et trois Master 1000.

Il remporte haut la main Roland Garros en dominant Robin Soderling en trois sets. L’Espagnol oublie son écueil du tournoi précédent et se dirige vers Wimbledon plein de confiance. Il domine Thomas Berdych en trois sets, tombeur de Novak Djokovic et Roger Federer. Il finit sa saison en remportant l’US Open après un match accroché contre Novak Djokovic. Pourtant, malgré cette saison ponctuée à la première place mondiale, Rafael Nadal nourrira toujours des regrets vis-à-vis de son Open d’Australie. Le taureau de Manacor a vu son aventure se terminer en quarts de finale. L’Espagnol blessé est forcé à l’abandon face à Andy Murray. Sur cette saison donc, Rafael Nadal n’aura perdu aucun match dans un tournoi du Grand Chelem. Historique.

Mats Wilander

Le Suédois a remporté 7 titres du Grand Chelem durant toute sa carrière dont trois la même année. En 1988, Mats Wilander réussit la plus grande saison de toute sa carrière et l’une des plus belles de l’histoire. Open d’Australie, Roland Garros et US Open sont dominés par le tennisman.

Sa saison a bien failli mal démarré puisqu’il s’impose après un match très accroché en Australie. Il remporte le match après cinq sets à 8-6 face à Pat Cash. Il remporte ensuite Roland Garros en trois petits sets face à Henri Leconte. L’US Open est aussi fortement compliqué à remporter. Sa finale face à Ivan Lendl va jusqu’au cinquième set. Seul le Tchèque, Miroslav Mecir, a arrêté l’épopée de Wilander en Grand Chelem. A Wimbledon, le Suédois est sorti en quarts de finale en trois petit sets par le futur vainqueur des JO de 1988. Après cette année hors norme, Mats Wilander n’atteindra plus une seule fois une finale de Grand Chelem.

Jimmy Connors

Comme les autres cités précédemment, Jimmy Connors a réalisé le Petit Chelem lors de l’année 1974. Il remporte l’Open d’Australie, Wimbledon et l’US Open. Il rate le Grand Chelem, non pas à cause d’une défaite mais parce qu’il ne peut pas participer à Roland Garros. Philippe Chatrier, le président de la FFT de l’époque, interdit aux joueurs participant à des exhibitions aux Etats-Unis de s’inscrire au tournoi. Un crève-cœur pour l’Américain qui malgré des attaques en justice ne peut participer au tournoi. Björn Borg y remporte alors son premier Roland Garros.

Pourtant, Jimmy Connors aurait été le grand favori pour remporter la coupe des Mousquetaires cette année. L’octuple vainqueur de Grand Chelem a dominé toute l’année le circuit. A la fin de la saison, il comptera seulement 4 défaites pour 89 victoires (95,4% de victoires). Les trois tournois du Grand Chelem auxquelles ils participent ont lieu sur herbe. Son adversaire, Ken Rosewall, ne voit pas le jour lors des finales de Wimbledon (6-1 6-1 6-4) et de l’US Open (6-1 6-0 6-1). Il rencontre plus de difficultés lors de l’Open d’Australie s’imposant en quatre sets face à Phil Dent.

A ce jour, Rod Laver reste donc le seul tennisman de l’ère Open ayant réalisé le Grand Chelem calendaire en 1969. Depuis 52 ans, personne n’a été capable de réaliser pareil exploit. Novak Djokovic demeure le plus proche de toute l’histoire à avoir eu la possibilité de le rejoindre. Et pour le moment rien n’indique si un joueur sera capable de réaliser pareil performance d’ici les prochaines années.

A lire aussi : Qui est Emma Raducanu, la nouvelle pépite du tennis britannique ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #83

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux