Santé

Comment la pilule contraceptive peut affecter votre apparence physique

La pilule contraceptive reste à ce jour le mode de contraception le plus utilisé par les femmes en France. Un succès qui s’explique principalement du fait qu’il s’agit d’une des méthodes de contraception féminine les plus fiables.

Néanmoins, si sa fiabilité n’est pas remise en doute, la pilule contraceptive a également quelques inconvénients. Au premier rang de ceux-ci, il s’agit bien évidemment des possibles effets secondaires. Certains sont bien connus, comme le dérèglement des périodes menstruelles, les sautes d’humeur ou une baisse de la libido. Mais il existe d’autres effets secondaires auxquels on pense moins comme l’incidence que peut avoir la pilule sur l’apparence physique. Dans cet article, nous allons voir quels sont ces effets et les raisons pour lesquelles ils surviennent.

Les différents types de pilules contraceptives

Attardons-nous d’abord brièvement sur les différents types de pilules existantes et sur leur fonctionnement.Il s’agit d’un contraceptif hormonal qui se décline en 2 grands types. Tout d’abord, la pilule combinée (dite mini-dosée) comme la pilule Optidril, Ludéal Gé et Minidril, puis, la pilule progestative (ou micro-dosée) comme Cerazette et Optimizette. 

La pilule combinée contient 2 hormones sexuelles féminines (œstrogènes et progestatif), tandis que la pilule progestative, comme son nom l’indique, ne contient qu’un progestatif. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’existe pas d’écart significatif d’efficacité entre ces 2 types de pilules. Ainsi, la pilule combinée n’est pas plus efficace que celle progestative malgré la présence d’une hormone supplémentaire. On estime que le taux d’efficacité, toutes pilules confondues, oscille entre 93 et 99,5 % (différence entre l’efficacité réelle et théorique). 

Enfin, les 2 pilules ont également des effets secondaires (positifs comme indésirables) assez similaires.

Pourquoi la pilule a-t-elle des effets sur l’apparence physique ?

Comme nous venons de le voir, la pilule est composée d’une ou plusieurs hormones. Celles-ci, naturellement sécrétées dans l’organisme, ont un rôle majeur dans une multitude de domaines, dont la procréation, mais pas seulement.

Le fonctionnement hormonal a notamment une incidence importante sur le métabolisme et donc sur la prise ou la perte de poids. Ce sont encore les hormones, celles dites androgènes qui favorisent la surproduction de sébum par la peau et sont donc responsables de l’apparition d’acné.

Le dérèglement hormonal produit par la pilule contraceptive a ainsi tout naturellement une incidence sur les aspects évoqués plus haut et donc sur l’apparence physique.

Les effets secondaires de la pilule sur l’apparence physique

La prise de poids

Il s’agit là sans doute de l’incidence sur l’aspect physique la plus souvent citée lors de la prise de la pilule. La prise de poids liée à la pilule a plusieurs causes, directes et indirectes.

Du côté des causes indirectes, la pilule favorise la rétention d’eau. Il s’agit pour être précis d’un phénomène lié à l’hormone progestative. Dans le même registre, la pilule à un effet dit « diabétogène », en d’autres termes, elle favorise la montée du taux d’insuline dans le sang. Ce phénomène à pour conséquence d’ouvrir l’appétit, et lorsqu’on mange davantage, on prend du poids.

Concernant les causes directement imputables à la pilule, c’est du côté des œstrogènes qu’il faut regarder. Cette hormone présente dans la pilule œstroprogestative favorise le stockage de graisse et la rétention d’eau. Il convient néanmoins de noter que la présence de progestérone dans certaines pilules permet de contrer les effets indésirables des œstrogènes.

L’apparition d’acné

En réalité, un type précis de pilule est impliqué dans l’apparition d’acné, il s’agit de celles progestatives. La progestérone, par son action sur la glande sébacée (qui sécrète le sébum) est responsable de l’apparition ou l’aggravation de l’acné. 

Les femmes ayant un profil dit “acnéique” (développant facilement de l’acné) devraient donc se tourner vers un autre type de pilule.

En revanche, la bonne nouvelle, c’est qu’à l’inverse des pilules progestatives, celles combinées (œstroprogestatives) ont quant à elles un effet bénéfique et réduisent l’apparition d’acné.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
Santé

Le pouvoir de la dermocosmétique : soins avancés pour la peau

À la uneSantéSociété

C’est quoi la “taxe lapin” que veut instaurer le gouvernement ?

ActualitéFranceSanté

5 idées reçues qui circulent encore sur le SIDA

Santé

Éléments Cruciaux à Examiner Avant d'Opter pour une Chirurgie Esthétique Tendance : L'Implant Capillaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux