À la uneActualitéCultureLittérature

Comprendre Candide de Voltaire en 5 minutes

Voltaire

Baccalauréat, concours, examens en tous genres… Certaines lectures sont incontournables. L’occasion de revoir un peu les classiques de la littérature à l’aide des lectures VL ! Le quatrième ouvrage de cette série : Candide de Voltaire. Que faut-il retenir de cette oeuvre ?

 

Qui est l’auteur ?

François-Marie Arouet, dit Voltaire, est né le 21 novembre 1694 à Paris est un écrivain et philosophe français faisant parti du mouvement de la philosophie des lumières. Chef du parti philosophique à son époque, il dénonce le fanatisme religieux. Il met également sa notoriété pour défendre les victimes de l’intolérance ou de l’arbitraire, il a rendu célèbre certaines affaires comme l’affaire Pierre-Paul Sirven, Jean Calais, l’affaire du compte du Lally, mais aussi celle du chevalier de la Barre. Son œuvre reste variée, une production théâtrale, poétique, historiques. Voltaire a également écrit des comtes, dont Candide. 
Ami des grands, Voltaire aime le confort et les plaisirs de la table. Il tiendra toute la vie l’objectif de garder une assurance matérielle, cela lui permet d’obtenir une certaine liberté, mais également une sorte d’indépendance. Après un exil de 28 ans, entre Angleterre, Prusse, Suisse et province française, il revient à Paris où il est ovationné par la foule. 
Il meurt le 30 mai 1778 à 83 ans. Il rentre au Panthéon en 1791 au titre de précurseur de la Révolution française, juste après Mirabeau. 

À LIRE AUSSI… Comprendre L’étranger de Camus en 5 minutes

Signature

Signature de Voltaire (cp. La France Pittoresque)

De quoi parle l’oeuvre ?

Le personnage de Candide vit au château du Baron de Thunder-ten-tronckh. Il a des sentiments pour Cunégonde, la fille du Baron, dont il est amoureux. À côté de cela, il entretient une relation amicale avec Pangloss, le précepteur. Ce dernier, toujours très optimiste, est une sorte de philosophe qui parle sans arrêt et répète souvent : « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. » Candide est finalement chassé par le Baron lorsqu’il apprend que Candide est amoureux de Cunégonde. Il quitte les terres de Thunder-ten-tronckh.  
Son périple sera terrible et malheureux, la devise de son ami était donc faux. Westphalie, Hollande, Lisbonne, Amérique, Eldorado, Suriname, Venise et Constantinople. Il finit par retrouver son fidèle Pangloss qu’il croyait perdu à tout jamais. Il épouse aussi Cunégonde, bien que cette dernière ait subi les dérives du temps. Il consacre la fin de sa vie à la culture de son jardin.

 

Dans quel contexte Voltaire a écrit Candide ?

Deux événements bouleversent Voltaire : le tremblement de terre de Lisbonne, en 1755, et le début de la guerre de Sept Ans, en 1756. Cela lui inspire la réflexion : « Presque toute l’histoire est une suite d’atrocités inutiles »
De plus, Voltaire voit dans l’optimisme leibnizien un encouragement au fatalisme. C’est le sens de la conclusion de Candide : « Il faut cultiver notre jardin. »
En faisant de Pangloss un défenseur ridicule de cette philosophie, l’auteur tend à prouver que l’on a tort de croire que « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. » C’est pour cette raison qu’une critique du leitmotiv de Pangloss est faite par Candide à chaque fin de chapitre.

 

À LIRE AUSSI… Comprendre Le mariage de Figaro de Beaumarchais en 5 minutes

 

Related posts
À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

À la uneActualitéCinémaCulture

Chris Evans pourrait revenir à l'écran en Captain America

À la uneCultureMusique

5 éléments pour comprendre... la carrière musicale de Mister V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux