À la uneActualitéFrancePolitique

Coronavirus : Face à la reprise de la pandémie, Jean Castex hausse le ton et annonce de nouvelles mesures

En déplacement au CHU de Montpellier, le Premier ministre a déploré la dégradation de la situation sanitaire et dévoilé de nouvelles mesures pour y faire face. Après avoir constaté un relâchement de la vigilance, l’exécutif a décidé de hausser le ton.

Depuis deux semaines environ, la situation épidémiologique évolue dans le mauvais sens“. Le ton est donné. Le Premier ministre Jean Castex a profité de son déplacement au CHU de Montpellier ce mardi 11 août pour prendre la parole au sujet d’une possible reprise de l’épidémie de coronavirus. Quelques heures seulement après un Conseil de défense consacré à la lutte contre le Covid-19 justement, le chef du gouvernement a été clair : “Je le dis aujourd’hui avec une forme de gravité : si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler.” Une mise en garde qui lui a permis d’introduire une série de nouvelles mesures.

A lire aussi : Coronavirus : Le premier vaccin testé en Russie

Généraliser le port du masque partout

Jean Castex a exprimé de manière chiffrée toute son inquiétude : “Le nombre des hospitalisations (800 par semaine) et d’admissions en service de réanimation (100 par semaine) repartent à la hausse au plan national. Vingt-cinq nouveaux clusters sont identifiés chaque jour, contre environ 5 par jour il y a trois semaines. Tout cela est préoccupant”. La faute selon le Premier ministre à une “moindre vigilance, une moindre discipline, une moindre solidarité, de la part de certains d’entre nous, minoritaires sans doute, mais trop nombreux”. S’appuyant en effet sur les nombreux cas de rassemblements non autorisés favorisant la propagation du virus, le chef du gouvernement a appelé les préfets à “se rapprocher des élus locaux pour étendre le plus possible l’obligation du port du masque dans les espaces publics”. Il a également annoncé la prolongation jusqu’au 30 octobre de l’interdiction des événements de plus de 5000 personnes, qui devait normalement prendre fin début septembre.

Plus de contrôles de police

Pour ne pas revivre à nouveau un reconfinement que “personne ne souhaite“, Jean Castex a promis davantage de dépistages, et a également invité les préfets à établir “des “plans de contrôle” pour faire respecter les règles sanitaires, le port du masque en tête. Pour ce faire, les forces de l’ordre seront massivement sollicitées, ce qui pourrait les conduire à “verbaliser les manquements quand ils seront constatés.” M. Castex a également été clair au sujet des établissements recevant du public qui ne respecteraient pas les règles sanitaires imposées : des fermetures partielles à partir d’une certaine heure sont envisagées, tout comme des “obligations de déclaration des rassemblements de plus de dix personnes”. Face à la peur d’une deuxième vague épidémique, l’exécutif a apparemment décidé de ne plus faire dans la pédagogie.


About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

5 films à revoir sur Netflix pendant le couvre-feu

À la uneSéries Tv

5 séries à découvrir ou redécouvrir sur Salto durant le couvre-feu

À la uneCinémaCultureSéries Tv

"Kaamelott" le film d'Alexandre Astier de nouveau repoussé

À la uneBrèvesSéries Tv

Netflix annule la série Away après 1 saison

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux