À la uneActualitéSanté

Coronavirus : oui le port du masque est efficace

D’après une étude menée sur des hamsters par des chercheurs de l’université de Hong Kong, le port du masque en société réduirait de 60% le risque d’infecter une tiers personne.

Un grand pas en avant dans la stratégie de lutte contre le coronavirus. Dimanche 17 mai, des chercheurs de l’université de Hong Kong ont publié les résultats d’une étude menée sur des hamster. Cette dernière vise à démontrer l’efficacité du port du masque en population, pour des porteurs symptomatiques et asymptomatiques.

Chacun son style de masque

Sous les ordres du professeur Yuen Kwok-yung, réputé pour avoir découvert le Sras en 2003, les chercheurs ont mené différents tests, assez simples. À l’aide de deux cages, ils ont regroupé deux populations de hamsters : une saine et l’autre contaminée. Ensuite, au cours de différents scénarios, les chercheurs ont testé l’efficacité du port du masque.

L’équipe de chercheurs de Hong Kong en plein test

Tout d’abord, l’équipe du professeur Yuen a placé des masques chirurgicaux entre la cage de la population Covid et la saine. Ensuite, ils ont insufflé un flux d’air allant des hamsters positifs aux négatifs. Puis, les chercheurs ont effectué le test en inversant la cage porteuse du masque et le flux d’air. Cela a permis d’obtenir différents types de résultats. Ainsi, d’après les premières conclusions : le port du masque permettrait de réduire le risque d’infection, par une personne positive Covid, de près de 60%.

Vers une population masquée ?

La mode en 2020

C’est ce que semble penser le professeur Yuen qui s’est exprimé en ce sens après la divulgation des résultats de l’étude. « Nous savons désormais qu’une grande partie des personnes infectées ne présentent pas de symptômes, donc le port universel du masque est vraiment important » disait-il. Avant de poursuivre en s’adressant à des journalistes sur place, qu’« il est très clair qu’utiliser les masques sur les sujets infectés […] est plus important que n’importe quoi d’autre ». Alors sommes-nous à l’aube d’un nouveau changement de doctrine en matière du port du masque ? Un seul moyen de le savoir, attendre encore un peu.

À lire aussi :

La question du jour : pourquoi le ciel est bleu ?

La première messe en drive-in de France s’est déroulée en Saône-et-Loire

About author

Rédacteur web
Related posts
À la uneActualitéFranceSanté

Covid-19 : quelles sont les stratégies du gouvernement français sur les vaccins ?

À la uneEconomieFranceSociété

Des "zones commerciales protégées" pour les commerçants

À la uneInternational

Des hommes sur Mars d'ici 4 à 6 ans ?

À la uneSéries Tv

Les nouvelles aventures de Sabrina partie 4 : découvrez le trailer

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux