À la uneActualitéFrance

Coronavirus : Le Puy du Fou obtient une dérogation pour accueillir 9000 personnes

Le célèbre parc d’attraction Vendéen pourra accueillir 9 000 personnes pour la Cinéscénie du samedi 15 août. Une dérogation obtenue par le Préfet alors que la limite pour les rassemblements de 5 000 personnes a été prolongée par Jean Castex jusqu’au 30 octobre.

Pour le respect des règles sanitaires, apparement tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Le Puy du Fou peut en effet accueillir 9 000 personnes lors de la Cinéscénie du samedi 15 août. Le parc d’attraction fondé par Philippe de Villiers a obtenu une dérogation de la préfecture rapporte Ouest France. Une décision « raisonnable et adaptée » selon le Puy du Fou pour qui la « priorité est la santé des gens » annonce le parc dans un communiqué. La nouvelle fait polémique sachant que la limite autorisée est normalement de 5 000 personnes jusqu’au 30 octobre.

Selon le communiqué, les tribunes de l’enceinte seront scindées en trois parties de façon a ce que chacune accueille jusqu’à 3 000 spectateurs. « Pour la Cinéscénie, l’idée est de voir comment les choses se passent à la fois sur place mais aussi dans l’évolution de la situation sanitaire. Une chose est certaine : le Puy du Fou respectera la loi », indique le parc à Ouest France. Par contre, le masque reste obligatoire et chaque personne recevra du gel hydroalcoolique à l’entrée du spectacle.

A lire également : À l’image du Puy du Fou, les grands rassemblements confrontés à la limite des 5 000 personnes autorisées

La classe politique en colère

La classe politique s’insurge de cette décision. Olivier Faure, le patron du Parti Socialiste parled’une grande confusion” au sujet de cette dérogation comme en témoigne son message sur Twitter.

Pour Julien Bayou, les “amis du président” ont des passes-droit : “Il y’a les incitations générales à la distanciation physique … et il y’a les dérogations pour les amis du président” écrit le secrétaire national d’Europe Ecologie – Les Verts sur ses réseaux sociaux. En Novembre 2019, Emmanuel Macron avait convié Nicolas de Villiers, le président du parc, pour participer à un voyage officiel en Chine pour y signer un “contrat stratégique pour l’avenir du Puy du Fou”.

Le Puy du Fou avait accueilli 12 000 personnes en Juillet

En juillet dernier, le Puy du Fou avait déjà fait parler de lui pour la même raison. Le parc d’attraction en plein air avait obtenu une dérogation lui permettant d’accueillir 12 000 personnes. Nicolas de Villiers, le directeur du parc avait été mis en garde par le Préfet et la jauge du nombre de spectateurs était repassée sous la barre des 5 000 spectateurs. Cette nouvelle dérogation permettant d’accueillir 4 000 personnes de plus que le seuil autorisé parait en décalage avec la communication du Préfet de la Vendée parlant d’une “circulation plus active du virus” sur Twitter.

Crédit photo : Maxppp – Marc Ollivier

About author

Journaliste
Related posts
À la uneReportages

Affaire Mila : "Je suis abandonnée par une nation fragile et lâche"

À la uneSportTennis

Roland-Garros, le bilan : envers et contre tout, Djokovic au sommet de son art, de son jeu et de son impopularité

À la uneSéries Tv

The Morning Show : découvrez la bande annonce de la saison 2

À la uneMusique

Le retour musical de Laylow en compagnie d’Alpha Wann et Wit.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux