À la uneCinéma

Coup de projo sur… Kristen Stewart

Le 14 décembre Kristen Stewart sera à l’affiche de Personal Shopper, un thriller d’Olivier Assayas. Retour sur 3 films marquants de sa carrière.

Si Kristen Stewart a eu une vie avant Twilight, elle a surtout réussi à ne pas disparaître derrière le rôle de Bella et a mené sa carrière avec intelligence et audace. Entre grosses productions hollywoodiennes comme Blanche-Neige et le chasseur, drame français au côté de Juliette Binoche chez Assayas, comédie barrée avec American Ultra, déambulation glamour chez Woody Allen avec Café Society ou même l’adaptation light de Sur la Route, le roman de Jack Kerouak…  la jeune actrice efface film après film la lourde “étiquette Twilight” et nous prouve qu’elle est beaucoup plus que la soupirante irritante d’un vampire à la libido en berne… Retour sur 3 films qui ont fait de l’actrice césarisée pour Sils Maria, une comédienne qui compte. Actrice paradoxale, instinctive et cérébrale, elle fait preuve d’une rare intensité devant la caméra et devrait, je l’espère, encore nous surprendre et nous offrir de très belles interprétations ces prochaines années.

Panic Room – 2002

Réalisé par David Fincher

Avec Jodie Foster, Kristen Stewart, Forest Whitaker, Jared Leto

Mais c’est quoi déjà Panic Room? : Tout juste divorcée, Meg Altman emménage avec sa fille, Sarah, dans I‘impressionnante demeure new-yorkaise d’un millionnaire décédé. Au dernier étage, le richissime disparu avait fait aménager une salle secrète, véritable forteresse équipée pour la survie, d’où il pouvait surveiller chaque recoin de son hôtel particulier… Des la première nuit, trois hommes s’introduisent dans la maison, décides à trouver la fortune que le millionnaire y aurait cachée avant de mourir.

Agée de 11 ans au moment du tournage, la jeune Kristen Stewart tient tête à Jodie Foster dans le thriller virtuose de David Fincher. Hommage à Alfred Hitchcock, Panic Room est un huit clos étouffant et efficace, une démonstration brillante du réalisateur qui s’amuse et démontre son savoir-faire dans une œuvre parfois un peu vaine et trop conventionnelle. Si ce film de commande permet à David Fincher de s’amuser avec sa caméra, c’est aussi à l’écran un casting trois étoiles, avec Jodie Foster, Forest Whitaker, Jared Leto et bien sûr Kristen Stewart, qui après quelques petits rôles fait ici sa première grande apparition au cinéma, recevant même une nomination aux Young Artist Awards. Il lui faudra encore attendre quelques années avant de devenir la star de toute une génération.

Twilight  – 2008

Réalisé par Catherine Hardwicke

Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner

Mais c’est quoi déjà Twilight? Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre eux mais lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard…

Que dire sur Twilight qui n’a pas été dit… Love story adolescente très inégale, entre la fraîcheur d’un premier film et des suites calibrées pour les fans, le tout baigné par la foie mormone de l’auteur Stephenie Meyer et d’une morale parfois douteuse, ode à l’abstinence sexuelle, (ce qui pourtant tout le contraire du vampire, incarnation de l’interdit) et multiples longueurs afin de faire traîner un récit qui aurait facilement pu être condensé en deux ou trois films maximum. Si les 5 longs-métrages ne sont pas des chefs d’œuvres, c’est un énorme succès au box office puisque la saga dans son ensemble a rapporté plus de 3 milliards et demi de dollars. Kristen Stewart et Robert Pattinson deviennent du jour au lendemain des stars mondiales, et s’ils n’ont pas marqué l’histoire du cinéma par leur jeu d’acteur, enfermés l’un et l’autre dans des personnages caricaturaux (je te regarde, tu me regarde, je plisse les yeux, tu soupires…), ils ont su rebondir intelligemment et se construire une vraie belle carrière.

Sils maria – 2014

Réalisé par Olivier Assayas

Avec Juliette Binoche, Kristen Stewart, Chloë Grace Moretz

Mais c’est quoi déjà Sils Maria : À dix-huit ans, Maria Enders a connu le succès au théâtre en incarnant Sigrid, jeune fille ambitieuse et au charme trouble qui conduit au suicide une femme plus mûre, Helena. Vingt ans plus tard on lui propose de reprendre cette pièce, mais cette fois de l’autre côté du miroir, dans le rôle d’Helena…

Est-ce une surprise de retrouver Kristen Stewart chez Assayas ? Oui et non, oui parce qu’on n’attendait pas forcément la star de Twilight dans ce genre de registre, et non parce que si on été attentif à la filmographie de la jeune comédienne, on s’aperçoit qu’elle a tenté entre chaque épisode de la saga de changer son image, de casser son style et de s’essayer à un autre cinéma, que ce soit avec le rock’n roll Les Runaways, ou avec Sur la route de Walter Salles. Face à Juliette Binoche, immense, Kristen Stewart est impeccable, et nous offre une composition pleine d’humour et d’intelligence qui sera d’ailleurs récompensé par le césar du meilleur second rôle féminin. La brillante et fascinante réflexion d’Olivier Assayas sur le métier d’actrice a offert à Kristen Stewart une véritable légitimité.

 

 

Related posts
À la uneActualitéSociétéSociété

« Vivre à la rue. On en meurt. » La nouvelle campagne de la fondation Abbé Pierre.

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Madame Sarfati : Fary rend au Comédy Club sa gloire d'antan

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous ... The Kominsky method, vieillir avec humour.

À la uneÉtudiant

Le Parlement des Etudiants :une immersion en politique

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux