InternationalSéries Tv

Culte | On vous raconte le jour où la guerre au Salvador a eu raison de la série Lou Grant (1982)

En 1982, après 5 années de succès et d’une solide réputation, la série Lou Grant s’arrête à cause d’un évènement international : la guerre au Salvador. Mais pour quelle raison ?

C’est quoi Lou Grant ? La série suit le quotidien des journalistes du “Los Angeles Tribune”. A la tête de cette équipe de brillants journalistes, Lou Grant, en tant que rédacteur en chef, n’hésite pas à imposer ses choix, quitte à s’opposer à la direction.

Après 5 années de succès et de récompenses, 5 années à être LA série sur la presse que les journalistes et le public attendaient, Lou Grant va connaître en cette fin de 5ème saison, au début de 1982, un scandale considérable. Un scandale tel que la chaîne CBS, qui diffusait la série, a décider de la stopper sous la pression d’appel au boycott (se cachant sous des baisses d’audiences de la série depuis le début de cette nouvelle saison).
Mais qu’est ce qui peut pousser une chaine à stopper une série qui représente tant pour elle ?

En 1979, une guerre civile éclate au Salvador entre le Front Farabundo Martí de libération nationale (FMLN) et le gouvernement. Elle se termine par la signature des Accords de paix de Chapultepec mettant fin au conflit en 1992. Le gouvernement salvadorien était soutenu par les États-Unis, inscrivant le conflit dans le contexte de la guerre froide (le FMLN était soutenu notamment par Cuba). Selon les rapports rendus par la commission de vérité de l’ONU, les escadrons de la mort pro-gouvernementaux et l’armée salvadorienne seraient responsables de 85 % des meurtres perpétrés durant la guerre civile contre 5% attribué au FMLN. Autant vous dire que le soutien au gouvernement du Salvador a du mal à passer.

C’est donc dans ce contexte très tendu d’intervention américaine controversé au Salvador qu’une personnalité de premier plan intervient contre cette position américaine. Cet acteur, star d’une série américaine de premier plan, et Président du syndicat des acteurs, c’est Ed Asner, la star de Lou Grant. Prenant position contre le gouvernement Reagan, il appelle en plus à se mobiliser pour collecter de l’argent qui servira à acheter des médicaments pour les civils du Salvador. Mais comme ces médicaments vont transiter par les rebelles, la presse l’accuse rapidement de soutenir la rébellion et d’être un traitre à son pays. Pire. Agissant en tant que Président du syndicat des acteurs, Asner s’attire les foudres de bons nombres d’entre eux, l’accusant de profiter de sa place pour parler en leur nom. Certains prendront même la plume pour s’exprimer sur lui, comme un certain … Anthony Hopkins que le public américain apprend à connaître : “Même s’il a le droit de penser ce qu’il veut et quand bien même il le fait en tant que Président du syndicat des acteurs, je tiens à dire que Mr Asner ne représente pas du tout ce que je pense et son comportement est totalement inapproprié dans une démocratie.”

L’intervention de Hopkins énerve Asner au plus haut point. Il réfute l’idée de parler au nom du syndicat et affirme ne parler qu’en son nom. Mais Asner sait qu’Hopkins n’est pas le seul et que beaucoup de monde à Hollywood s’insurge contre les propos d’Asner. Une actrice dira même “je partage chaque mot qu’il a dit même pas de la manière dont il l’a fait”.
Certains choisissent de rien dire, même s’ils sont d’accord avec lui, car ils craignent un retour de bâton et d’être blacklisté à Hollywood.

Le scandale est tel que certains journaux le qualifie d’événement aussi important que la venue de Jane Fonda en 1972, en pleine guerre du Vietnam, au Vietnam du nord. Des appels au boycott très importants sont lancés contre la série et CBS profitera d’une petite baisse d’audience pour stopper la série.
Mais personne ne peut croire qu’avec l’image qu’a eu Lou Grant durant 5 saisons, qu’une chaîne puisse se passer d’un tel programme. Comme vous le voyez, Twitter n’a pas inventé le badbuzz. Un scandale colossal pour une série qui s’annonçait pourtant 5 ans auparavant comme une des plus importantes.

A écouter aussi : Toute la création de la série Lou Grant dans La loi des séries s’la raconte

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSéries Tv

Emmanuelle Bercot, Agnès Jaoui ou Arnaud Desplechin rejoignent la saison 2 d'En thérapie

La Loi des SériesSéries Tv

Fugueuse (6x52 min) | Une mère parfaite (4x52 min) | La loi des séries #510

À la uneActualitéInsoliteInternational

Un évêque espagnol démissionne pour une autrice de romans érotiques et sataniques

À la uneActualitéCulturePop & GeekSéries Tv

L'univers de She-Ra sera réadapté en live-action par Amazon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux