À la uneActualitéFootSport

Maillots interdits à Marseille pour la finale de Ligue des Champions : l’arrêté préfectoral abrogé

Le préfet de police des Bouches-du Rhône avait décidé, pour “prévenir tout trouble à l’ordre public“, d’interdire le port du maillot parisien dans les rues de Marseille pour la finale de Ligue des Champions dimanche. Il a finalement fait marche arrière face à “l’incompréhension” qu’a suscité cette décision.

La décision d’interdire le port du maillot du PSG dans le centre-ville de Marseille dimanche pour la finale de Ligue des Champions est finalement annulée. La préfecture de police des Bouches-du-Rhône est revenue, ce vendredi 21 août, sur sa décision : “Face à l’incompréhension suscitée par cet arrêté, le préfet de police a décidé ce jour de l’abroger”, explique-t-elle dans une communiqué. Elle assure que cet arrêté avait “pour seul objet la protection des supporters parisiens”, et qu’il ne s’agissait aucunement de “restreindre la liberté de circulation”. Si l’interdiction n’est donc plus en vigueur, le préfet des Bouches-du-Rhône invite tout de même les fans du PSG “à ne pas porter de signes ostentatoires dans l’espace public et à faire preuve de modération dans leurs éventuelles célébrations afin de ne pas être pris à parti“, rappelant que les forces de l’ordre seront “particulièrement vigilantes afin d’empêcher l’action de tout fauteur de trouble, sans exception”.

C’est une décision surprenante, et pour le moins radicale. A l’occasion de la finale de Ligue des Champions qui opposera dimanche le Paris Saint-Germain au Bayern de Munich, le préfet de police des Bouches-du-Rhône a signé, selon Le Parisien, un arrêté interdisant le port du maillot du PSG dans le centre-ville de Marseille. S’appuyant sur l’exemple des débordements survenus dans la cité phocéenne à l’issue de la qualification parisienne contre Leipzig, les autorités ont décidé de ne prendre aucun risque dimanche, en allant jusqu’à interdire “d’arborer les couleurs du PSG” en général, rendant le port d’une simple écharpe motif de sanction.

La rivalité PSG / OM à son paroxysme

Si cette décision peut étonner, voire choquer, elle n’est finalement que dans la lignée des nombreux arrêtés préfectoraux pris lors du classico PSG-OM.. Régulièrement, les déplacements de supporters dans la ville de l’équipe adverse sont interdits de la part des autorités, tout comme le port des couleurs adverses aux abords du Vélodrome. Le texte concernant dimanche l’explique : “II existe une forte animosité de la part de quelques Marseillais, supporters ou non, envers l’équipe du PSG, en contradiction avec tout esprit sportif”. Mardi, selon la préfecture de police, des regroupements de plus de 250 personnes ont eu lieu dans la cité phocéenne, débouchant sur deux agressions de personnes portant un maillot du PSG. La préfecture fait également état de “tentatives d’intimidation visant à interrompre la retransmission du match” opposant Paris au club allemand de Leipzig. Même si “aucune information n’est venue confirmer une quelconque mobilisation prévue pour la finale“, la préfecture a, semble-t-il décidé de ne prendre aucun risque.

Une décision qui “donne raison aux agresseurs

L’arrêté préfectoral n’a pas vraiment plu à Hugues Renson, député de Paris et vice-président de l’Assemblée nationale, pour qui cette décision représente l’échec des autorités face aux violences : “Cette décision, dont l’intention est louable, est un non-sens. Je la condamne fermement. Si tout doit être fait pour prévenir la violence, interdire le port d’un vêtement au motif qu’il susciterait chez certains la haine n’est pas admissible. C’est donner raison aux agresseurs “. A Paris, les autorités s’inquiètent de leur côté des possibles rassemblements prévus pour le match, alors que la pandémie de coronavirus est toujours bien présente.

CREDIT PHOTO : AFP

About author

Journaliste
    Related posts
    À la uneFranceReportages

    Une nouvelle manifestation « Paris pour la liberté »

    À la uneEmissionsLes Prolongations

    Les Prolongations avec Thomas Dasquet #75

    À la uneSéries Tv

    Game Of Thrones : le classement "évidemment" objectif des 8 saisons

    Sport

    Qu’en est-il du MMA français aujourd’hui ?

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux