À la uneActualitéInternational

Cyclone Daniel : Que se passe-t-il en Lybie ?

Les morts se comptent par milliers dans la petite ville de Derna, en Lybie. Selon les autorités de l’est du pays, plus de 3800 personnes sont mortes suite au passage du cyclone Daniel. Une ville isolée où l’intervention des secours est fortement compliquée.

Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 septembre, un cyclone a anéanti la ville côtière de l’est du pays. Ce jeudi 14 septembre, la municipalité n’en finit pas de compter les morts et les disparus en raison de la catastrophe. Les personnes décédées mais dont les corps sont retrouvés sont rapidement ensevelis afin d’éviter toute propagation d’une potentielle épidémie.

6000 personnes se sont échappées vers des zones moins affectées.

La ville de 100000 habitants, s’est vidée de sa population suite au passage du cyclone. En moyenne, 6000 rescapés tentent de trouver refuge vers des zones moins affectées par la catastrophe, a indiqué l’Organisation internationale pour les migrations. Néanmoins, et d’après les dernières informations une certaine incertitude demeure sur le nombre exact de victimes. A l’heure actuelle, 3800 personnes sont décédées, mais le bilan risque de s’alourdir dans les prochains jours. Le porte-parole du ministère de l’intérieur du gouvernement, a déclaré ce mercredi que 3190 personnes avaient déjà été enterrées. Parmi les victimes, 400 étrangers se sont retrouvés malgré eux au sein de la catastrophe et ont succombés au passage du cyclone Daniel. Des victimes originaires essentiellement, du Soudan et d’Egypte.

Un cyclone subtropical méditerranéen.

D’après le climatologue Davide Faranda, le cyclone Daniel a atteint un tel niveau de violence en raison de la température très élevée de la Méditerranée. Il s’agit donc, d’une structure dépressionnaire verticale alimentée par l’énergie d’une mer extrêmement chaude. De ce fait, il s’agit en réalité de la continuité du cyclone Daniel, qu’ont connu la Grèce, la Bulgarie ou encore la Turquie début septembre. En temps normal, un tel phénomène aurait dû s’épuiser mais en raison des fortes chaleurs qu’a connu la France cet été, le cyclone est resté en Grèce et s’est ensuite déplacé vers les côtes Libyennes.

Un appel à l’aide internationale.

Le pays reste divisé sur le plan politique et a besoin d’aide. Par conséquent, trois jours de deuil national ont été décrété par le gouvernement Libyen et un appel à une aide internationale a été lancé. Plusieurs pays, ont alors répondus présent comme la France, qui a présentée ses condoléances et s’est proposée pour offrir de l’aide. La Tunisie, l’Algérie ou encore les Emirats Arabes Unis ont aussi proposé d’aider le pays touché par la catastrophe. La Turquie a d’ailleurs envoyée le mardi 12 septembre au matin, trois avions en destination de la Libye. Avec à bord, 168 secouristes, des bateaux de sauvetage, des tentes, de la nourriture et des générateurs. Même si les Libyens font preuve d’une unité nationale face à cette terrible catastrophe. Le pays est toujours divisé, plongé dans le chaos depuis environ 10 ans, suite à la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays n’a plus de services publics et la capitale Tripoli est dominée par des milices. Même si les Etats-Unis envisagent de contribuer aux secours avec l’ONU, la question se pose au sujet de la coordination de l’aide humanitaire en raison des différents sur le plan politique.

A lire aussi : Séisme : Pourquoi le Maroc refuse l’aide de la France ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Dans le remake de quelle série française Michael Fassbender (X-Men) va bientôt jouer ?

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le premier épisode des Envahisseurs (1967)

À la uneFranceMédiasSociété

Pourquoi les Enfoirés sont tous en colère ?

À la uneFrancePolitique

Pourquoi le métro ne s'arrêtera plus en cas de malaise voyageur ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux