À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Décès de Jean Rochefort à l’âge de 87 ans

La disparition à l’âge de 87 ans de Jean Rochefort est une immense perte pour le cinéma français. Du drame à la comédie, il avait tout joué avec une même élégance naturelle

C’est un des grands acteurs du cinéma français qui vient de disparaitre à l’âge de 87 ans. Jean Rochefort, qui est mort la nuit dernière selon sa famille a rejoint son ami Philippe Noiret au paradis des comédiens les plus attachants. De 1955 à 2015 c’est 60 ans d’une carrière exemplaire que Jean Rochefort a mené sur tous les fronts, passant avec maestria d’un registre à l’autre avec une déconcertante facilité. Également homme de théâtre et de télévision dans une moindre mesure, il aura tenu le haut de l’affiche des décennies durant. Au cinéma, il débute pourtant par des seconds rôles mais il se singularise très vite. Dans les années 50 et 60 il est au générique de plusieurs films devenus célèbres comme Le Capitaine Fracasse, Cartouche, Angélique Marquise des Anges (et deux de ses suites), Les Tribulations d’un Chinois en Chine

C’est dans les années 70 que sa popularité prend une ampleur plus importante. En 1972, dans Le Grand Blond avec une Chaussure Noire réalisé par Yves Robert avec Pierre Richard dans le premier rôle, il incarne avec délectation le Colonel Toulouse, rôle qu’il réendossera deux ans plus tard dans Le Retour du Grand Blond. Il sera également dans les films des débuts de très grands réalisateurs comme Bertrand Tavernier (Que la Fête Commence) ou Bertrand Blier (Calmos).

 

Le Cavaleur, Courage Fuyons, Le Crabe-tambour, Un dimanche de flic, L’Ami de Vincent, Jean Rochefort savait s’illustrer dans tous les genres et tous les registres. Sa voix inimitable, son élégance, la malignité qu’on pouvait voir dans ses yeux en faisaient un comédien hors pair.

A la fin des années 80, son génie est à son apogée dans le fantastique Tandem de Patrice Leconte où en animateur de radio sur le déclin il est magnifique d’humanité et de folie mêlée se permettant tous les excès avec une évidence qui n’appartenait qu’à lui. Il retrouvera Patrice Leconte avec qui il avait fait son premier film (Les Vécés étaient fermés de l’intérieur avec Coluche) à plusieurs reprises notamment dans Les Grands Ducs, Tango, Le Mari de la Coiffeuse, Ridicule…

A la télévision, on l’avait notamment vu dans la série Les Boeufs-Carottes aux côtés de Philippe Caroit ou comme narrateur des Aventures de Winnie L’Ourson.

Sa dernière apparition au cinéma date de 2015, dans Floride, de Philippe le Guay.

Certains jeunes l’avaient découvert à l’occasion de chroniques sur Arte dans Boloss des belles lettres, dans lesquelles il présentait une œuvre de littérature avec le langage des jeunes.

A lire aussi : Mort du comédien Claude Rich (Les Tontons Flingueurs) à l’âge de 88 ans

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
À la uneActualitéBrèvesÉtudiantFranceSociété

Le Brevet des collèges décalé à cause de la canicule

À la uneHigh Tech

Netflix se lance dans le jeu vidéo

A Votre SantéActualitéNon classé

10 astuces pour résister à la chaleur.

À la uneActualitéCultureFestivalMusique

Les Solidays 2019, un succès de plus dans la lutte contre le Sida.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux