À la uneInternational

Découverte d’une nouvelle espèce d’homme préhistorique en Israël

Des chercheurs israéliens ont annoncé ce jeudi 24 juin, avoir découvert une nouvelle espèce d’homme préhistorique de type Homo. Ces restes humains ont été trouvés près de Ramla, en Israël.

Une nouvelle découverte en Israël. Des chercheurs israéliens ont annoncé ce jeudi 24 juin, avoir fait la découverte d’une nouvelle espèce d’homme préhistorique de type Homo. En effet, des fouilles archéologiques ont été menées près de la ville de Ramla en Israël.

C’est l’équipe du Dr. Yossi Zaidner, du département d’archéologie de l’Université hébraïque de Jérusalem, qui a mis la main sur ces restes humains préhistoriques. Ces derniers n’ont cependant pas pu être attribués à une espèce Homo déjà connue. Par ailleurs, une étude a été publiée dans la revue Science. Une équipe d’anthropologues de l’Université de Tel-Aviv et l’équipe du Dr. Zaidner y ont défini un nouveau type du genre Homo, le « Nesher Ramla », du nom du site où il a été trouvé.

Des caractéristiques communes avec l’Homme de Néandertal

Les ossements en question dateraient de 140 000 à 120 000 ans avant notre ère. Ils auraient par ailleurs des caractéristiques communes avec l’Homme de Néandertal. En effet, les dents ainsi que la mâchoire sont similaires. Mais à la différence de l’Homme moderne, une absence de menton est observée, la structure du crâne est différente et de très grandes dents sont visibles, selon l’étude. Par ailleurs, plusieurs autres fossiles ont été découverts en Israël ces dernières années. Ils présenteraient des caractéristiques similaires et pourraient être attribués à ce nouveau type Homo.

Une découverte « spectaculaire »

Mais ces restes humains ne sont pas les seules trouvailles de ces chercheurs. En effet, ils affirment dans l’étude avoir découvert également des ossements d’animaux, de daims, de chevaux, mais aussi des outils en pierre. Tout cela, à seulement 8 mètres de profondeur.

« Cela montre que l’Homo Nesher Ramla possédait des technologies avancées de production d’outils en pierre et interagissait très probablement avec l’Homo sapiens local », a indiqué le Dr. Yossi Zaidner.

« Cette découverte est particulièrement spectaculaire, car elle nous montre qu’il y avait plusieurs types d’Homo vivant au même endroit et au même moment à ce stade ultérieur de l’évolution humaine », a-t-il ajouté.

À lire aussi : Israël reporte la réouverture de son territoire aux touristes

About author

Journaliste
Related posts
À la uneÉtudiantFranceSexe

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans dès le 1er janvier 2023

À la uneMédiasMusique

Qui est Maskey, ce YouTuber français ?

À la uneMédias

Disparition brutale du producteur Franck Saurat à 55 ans

À la uneSéries Tv

No man's land : Arte lance le tournage de la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux