À la uneActualitéFrance

Des couches toxiques mènent des parents à attaquer l’Etat en justice

Photo d'un bébé de dos portant une couche

Un rapport de l’Anses rapportait la présence du substances toxiques dans des couches pour bébé. Cependant aucune marque n’est précisé.

Une liste des marques est souhaitée

La question est de savoir si les couches de nos enfants comportent des substances toxiques. Il n’est pas aisé de savoir exactement. Ainsi trois parents ayant le soutient de l’Association pour la santé des enfants décident d’attaquer l’Etat en justice selon Le Parisien. L’objectif est simple. Les parents souhaitent dresser une liste des marques mettant en vente des couches renfermant les substances chimiques.

Dans un rapport en Janvier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) avait mis alors en évidence des éléments. “Ses dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances chimiques” dans certaines couches. “Certaines de ces substances sont ajoutées intentionnellement, telles que des substances parfumantes qui peuvent entraîner des allergies cutanées. D’autres peuvent provenir de matières premières contaminées ou de procédés de fabrication”.

Cependant, aucune marque n’avait été révélée. “Les ministères de l’Economie, de la Santé et de la Transition écologique n’ont pas répondu à notre lettre envoyée il y a deux mois, ce qui équivaut à un refus” . Quentin Guillemain, président de l’Association pour la santé des enfants. Il poursuit également.”On porte donc l’affaire en justice pour demander la liste des marques mais également le retrait des couches dangereuses ainsi qu’une meilleure information auprès des parents. Il y a une urgence sanitaire”

A LIRE AUSSI : Bouches-du-Rhône : Trois nouveaux cas de bébés sans bras

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

À la uneActualitéCultureFranceSorties

Le Moulin Rouge fête ses 130 ans !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... The Hot Zone (National Geographic), Julianna Margulies face au virus Ebola

À la uneActualitéFranceSorties

Nouvel hotspot : le coffee-shop Saint-Laurent à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux