À la uneActualitéFrance

Le nombre de noyades accidentelles a augmenté de 30%

Photo illustrant la noyade

Santé publique France révèle dans son enquête que l’âge moyen des personnes victimes d’une noyade est de 22 ans et 5 mois. Ce chiffre est significatif de l’ensemble des noyades accidentelles.

1649 noyades accidentelles

Le chiffre est tombé. Entre le 1er juin et le 30 septembre 2018, 1649 noyades accidentelles sont recensées. Il s’agit de l’enquête menée par Santé publique France publiée ce mardi 11 juin. Ainsi, cela représente alors une augmentation de 30% par rapport à 2015. Cependant, ces noyades accidentelles n’aboutissent pas à chaque fois à un décès. Un quart de ces noyades sont suivies d’un décès.

L’enquête “Noyades” a été réalisée par questionnaire auprès des services de secours organisés (pompiers, Samu-Smur, etc.) du 1er juin au 30 septembre en France métropolitaine et en Outre-mer.

Les noyades sont principalement accidentelles (84%). Les autres sont d’origine intentionnelle (8%). Ainsi, 8% des noyades sont d’origine inconnue. Le Var, les Bouches-du-Rhône, la Gironde, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales sont les départements ayant recensé le plus de noyades. Ils comptent à eux seuls près d’une noyade sur trois.

La mer, lieu de tous les dangers

44% des noyades se produisent en mer. Cependant, 31% des cas se déroulent aux alentours d’une piscine. Ainsi, les noyades en mer concernent dans la plus part des cas des adultes de plus de 45 ans. L’âge moyen des personnes qui se noient est de 22 ans et 5 mois. Le malaise est dans 20% des cas la circonstance principale.

A LIRE AUSSI : Des ados diffusent la noyade d’un homme sans lui porter secours

Related posts
À la uneActualitéBasketInternationalSport

Une Fusillade éclate durant la parade des Toronto Raptors

À la uneActualitéFaits DiversFranceInsolite

Un automobiliste agresse un non-voyant après lui avoir coupé la route

À la uneActualitéFootFranceInternationalPolitiqueSport

Michel Platini placé en garde à vue.

À la uneActualité

Enfants fauchés à Lorient : Le chauffard enfin retrouvé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux