À la uneFrancePolitiqueSociété

Des fournitures scolaires gratuites en 2023 ?

Le ministre délégué à la ville Olivier Klein souhaite distribuer un « trousseau » gratuit de fournitures scolaires pour la rentrée 2023 dans les quartiers populaires.

Invité sur Franceinfo vendredi 26 aout, le ministre délégué à la ville Olivier Klein a annoncé vouloir distribuer un « trousseau » de fournitures gratuites dès la rentrée 2023 aux enfants des quartiers populaires. Ce dispositif permettrait ainsi aux familles de ces enfants de lutter contre à la hausse drastique du cout des fournitures scolaires, qui a bondi de 4,25% en 2022. Soutenu par l’Education nationale et son ministre Pap Ndiaye, ce dispositif concernerait « évidemment les quartiers populaires, les écoles en REP+ et en REP (établissements concentrant les difficultés sociales) ». « Mais il y a aussi des enfants pauvres dans des quartiers qui ne sont pas en REP ou REP+ donc il faudra trouver une proposition qui est juste, équitable » a affirmé le ministre.

Un dispositif déjà mis en place dans différentes communes de France

Ancien maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Olivier Klein a déjà expérimenté ce dispositif dans sa commune, où les élèves ont désormais tous accès dès la rentrée à « l’ensemble du trousseau nécessaire ». C’est d’ailleurs également le cas dans d’autres communes en France, à l’image d’Aubervilliers, également en Seine-Saint-Denis, où 4500 kits de fournitures scolaires ont été prévus pour les élèves d’écoles élémentaires, tout comme à Bobigny, qui distribue depuis l’année dernière l’équipement scolaire de près de 3900 élèves.

« On pourrait y travailler avec les parents, avec les enseignants, parce que ce trousseau il faut le définir »

Tandis que l’achat de ce matériel serait réalisé par des achats groupés par les collectivités, Olivier Klein souhaite au préalable s’appuyer sur l’avis des principaux concernés pour décider des articles à acheter. « On pourrait y travailler avec les parents, avec les enseignants, parce que ce trousseau il faut le définir », a-t-il précisé. Toujours dans cette optique d’inclusion, le ministre délégué à la ville a par ailleurs ajouté qu’il n’y aura pas « l’enfant qui va avoir Hello Kitty, celui qui va avoir Superman et celui qui va avoir le PSG sur sa couverture ». Le but est donc de faire en sorte que « tous les enfants aient le même cahier ». Toutefois, si ce dispositif est envisagé « au moins en primaire », l’inclusion ou non du collège reste à trancher, précise-t-on au ministère.

À lire aussi : Plus de stylos-billes pour les enfants à la rentrée ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette dernière soirée des Battles ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux