À la uneJeux olympiquesSport

Des Jeux Olympiques à Paris, c’est pour bientôt ?

 Alors que les Jeux Paralympiques de Sotchi commencent à la fin de la semaine, la ministre des sports Valérie Fourneyron se trouvait à Londres hier pour réfléchir à l’organisation de Jeux Olympiques à Paris en 2024.

 Pas question de finir comme Athènes ou Pékin, c’est ce qui ressort de la visite outre-Manche de Valérie Fourneyron. La ministre chargée des sports était présente sur les terres des derniers JO d’été afin de voir comment les britanniques sont en train de réussir le « recyclage » des installations prévues pour les épreuves. « L’héritage se construit en amont de la candidature » a-t-elle d’ailleurs déclaré à cette occasion.

Et l’héritage des sites olympiques n’est pas une mince affaire. Si vous vous baladez à Athènes, Turin ou encore Helsinki, vous allez forcément tomber sur des ruines ou des bâtiments abandonnés datant de l’époque des Jeux.  Quant à Sotchi, on se demande déjà ce que deviendra la ville car il semble peu probable que la Russie parvienne à rentabiliser ses infrastructures payées à prix d’or dans les années à venir.

Du pain et des Jeux ? D’abord du pain !

 Il est bien loin le temps ou les Jeux Olympiques rassemblaient tout un peuple autour de l’organisation. Aujourd’hui, en temps de crise, les Français regardent à deux fois avant de soutenir la candidature française. En témoigne un sondage Ipsos publié dans l’Equipe aujourd’hui : seulement 51,9% des français seraient favorables à l’organisation des jeux, et 55,2% pensent que c’est un luxe en tant de crise. Encore plus loin, un sondage de l’institut BVA pour Le Parisien Magazine montre que 64% pensent que, de toute manière, la France ne gagnera pas l’organisation.

Pour les Jeux d’Hiver, l’ambiance est encore moins à la fête en France et chez ses voisins puisqu’après l’échec d’Annecy 2018 et les difficultés de l’Italie post-Turin 2006, aucun candidat alpin ne s’est présenté pour organiser les Jeux 2022. Et avec les Jeux Paralympiques de Sotchi qui pourraient être entachés de nombreux boycotts en raison de l’invasion de la Crimée, pas sûr que la tendance s’inverse. Toujours est-il que malgré tout cela, Paris semble déterminé à accueillir les Jeux. Décision finale en été 2015.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociétésociétéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

FootSport

Ligue des Champions - Huitième de finale aller : Bayern en démonstration, Giroud surprend l’Atlético, City fait le job, Mendy sauve le Real !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux