Covid19: 7560 morts en France, un record de personnes en réanimation (6838) mais un besoin en lits supplémentaires qui diminue jour après jour. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneHigh Tech

Des taxis volants à Singapour

Finis les bouchons sur l’autoroute, bientôt les bouchons aériens! Volocoptaire est la start-up allemande qui réinvente le transport urbain. Suite à un premier essai en 2018 à Dubaï, les taxis volants, aussi autonomes qu’électriques, seront testés en conditions réelles à partir du deuxième trimestre 2019 à Singapour.

Volocoptaire propose une révolution du transport urbain

Les engins de Volocoptaire pourront transporter deux personnes sur une distance allant jusqu’à 30 kilomètres. Les taxis volants sont un véritable mélange entre hélicoptère et et drone. Cette innovation électrique décolle et atterrit de manière verticale, s’adapte aux turbulences, et promet un atterrissage en douceur. Le PDG de Volocoptaire,  déclare récemment que l’entreprise commence à tracer les premières routes fixes pour les voitures aériennes dans Singapour. Si le test s’avère être concluant, d’ici cinq ans, la voiture volante deviendra un transport aussi classique que l’est aujourd’hui la trottinette électrique.

 

Habiter à côté d’une piste de décollage? Non merci

Un taxi volant fera-t-il le même bruit qu’un avion ? Un problème d’atteinte à la tranquillité publique pourrait voir le jour. La société assure que les taxis volants ne causeront pas de dégâts sonores une fois en altitude. A 100 mètres au dessus de la ville, ils seront inaudibles pour les citadins. En revanche, lors du décollage et de l’atterrissage de l’engin, même éléctrique, une puissance sonore existera certainement. Mais Volocoptaire préfère ne pas aborder le sujet pour le moment…Depuis plusieurs années, les voitures volantes font rêver. Volocoptaire est la société la plus avancée sur le sujet mais néanmoins pas la seule à imaginer ce type de projet. En effet, les concurrents sont nombreux et d’autres entreprises, comme le géant Uber ou encore le célébre Elon Musk, travaillent aussi sur des taxis volants autonomes. Bienvenue dans le futur.

A lire aussi :Renault va reprendre les voitures en libre-service à Paris

Related posts
À la uneActualité

Coronavirus : "le discours personnel" d'Elisabeth II ce soir aux Anglais

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Freud troque la psychanalyse contre l'horreur ésotérique

À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux