À la uneActualitéFrance

Deux jeunes femmes blessées par balles après une fusillade à Marseille

Le soir du dimanche 11 octobre vers 22h30, deux jeunes femmes âgées de 17 et 19 ans se font tirer dessus à Marseille devant un point stup.

La nuit du dimanche 11 octobre, aux alentours de 22h30, deux jeunes femmes sont blessées par balles. Touchée à la tête et aux jambes, celle de 19 ans se retrouve dans un état critique : en état de mort cérébral selon la police. La deuxième jeune fille de 17 ans est touchée au genou et au bras mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Le déroulé des faits

Une voiture avec quatre passagers était arrêtée devant un point stup — lieu où un réseau de stupéfiants se développe — au cœur de la cité de Belle de Mai, dans le IIIe arrondissement. Les deux jeunes femmes faisaient parties des quatre passagers. Le conducteur, pas touché, a tenté de prendre la fuite avant de revenir sur les lieux de la fusillade. Il serait connu des services de police pour trafic de stupéfiants. Il aurait également été victime d’une tentative d’homicide en 2019. Le quatrième passager a pris la fuite et il est aujourd’hui recherché. Impossible donc de savoir s’il a été touché par les tirs.

Au moment des faits, une autre voiture s’est arrêtée proche de celle des victimes. Les passagers de la voiture inconnue ont alors commencé à faire feu. Des douilles de 9mm sont retrouvées sur le lieu par la police. Les individus ont tiré plus d’une dizaine de fois, la plupart d’entre elles touchant les deux jeunes femmes présentes.

Un possible règlement de compte ?

Dix règlements de comptes ont déjà été enregistré depuis le début de l’année 2020 à Marseille, faisant neuf morts en tout. Il s’agit essentiellement de règlements de comptes liés à des trafics de drogues.

Emmanuel Barbe, le préfet de police des Bouches-du-Rhône explique sur Cnews qu’ “à nouveau à cause de la drogue, on a des faits de violence” impliquant de “très jeunes filles”. Une situation qu’il déplore de “désolant”. Il a ensuite ajouté que “l’enquête est en cours” et que les policiers de Marseille sont “de grande qualité”. Il “ne désespère pas qu’on arrive à attraper les individus qui ont fait ça”.

La fusillade sera alors sans doute classée comme le onzième règlement de comptes à Marseille depuis janvier 2020. Pour cette fois, ce sont deux jeunes femmes touchées directement dont l’une entre la vie et la mort.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFemmesInternationalSociété

La Pologne limite son droit à l'avortement

À la uneFranceSociété

Covid-19: des restaurateurs ouvrent clandestinement

À la uneSéries Tv

Dix pour cent : une saison 5 + un téléfilm à New York à venir ?

À la uneFranceNon classéPolitique

Sénat : La loi fixe-t-elle vraiment le consentement sexuel à 13 ans ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Deux policiers blessés par balles à Herblay : la classe politique révoltée