À la uneActualitéFranceRégionsSociétésociété

Dites au revoir au fixe, en 2023 ce sera fini !

Orange, précédemment connu sous le nom de France Télécom, annonce la fin du fixe et du réseau téléphonique commuté (RTC). Une suppression de la téléphonie traditionnelle qui connaîtra plusieurs étapes.

Si, malgré le raz-de-marée provoqué par les smartphones, vous utilisez toujours un fixe, prenez garde ! Orange souhaite en 2023, supprimer complètement le RTC chez ceux qui ne bénéficient pas d’une connexion Internet. Une décision décriée chez bon nombre d’utilisateurs qui dénoncent une incitation à la consommation. Après 139 ans de réseau téléphonique commuté, il est compliqué de modifier les habitudes de plusieurs millions d’individus. Sur 20 millions d’utilisateurs du fixe, 9,4 millions ne sont pas rattachés à une offre Internet, rapportent les chiffres de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

Si vous souhaitez encore bénéficier du fixe sans devoir passer par Internet, il faudra accepter de céder une petite somme. Questionné par Le Parisien, Olivier Gayraud, juriste à l’association de consommateur Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV), met en garde les ménages. « Attention à bien accompagner ce changement ! En effet, pour continuer à avoir le téléphone, de nombreux Français seront contraints d’installer un modem chez eux ». Selon le juriste, il faudra également veiller à ne pas accompagner cette évolution technique d’une hausse des tarifs dans la téléphonie.

Une suppression du fixe par étapes

Non, ça n’arrivera pas d’un coup. Rassurez-vous, la suppression du fixe ne sera effective qu’en 2023. D’ici là, le réseau français souhaite mettre en place plusieurs étapes pour permettre aux bénéficiaires du fixe de s’adapter à cette évolution.

Dès le 15 novembre 2019, il sera impossible de souscrire à une offre de téléphonie fixe sans soucrire également à un abonnement Internet. Tandis que les nouvelles lignes seront nécessairement accompagnées d’une box.

En 2023, Orange coupera petit à petit le réseau, en opérant par communes jusqu’à une suppression totale de la connexion au RTC. Néanmoins, pas d’inquiétude pour nos grands-parents ! Selon Europe 1, Laurent Benatar, le directeur du Système d’Information chez Orange, « il y aura des équipements simplifiés pour les personnes âgées ».

Un coup dur pour les entreprises

Les professionnels devront, par ailleurs, assurer cette évolution vers une suppression du fixe. Pour bon nombre d’entreprises, beaucoup de services sont assurés via le RTC. C’est par exemple le cas du fax, de la télésurveillance et alarmes, des terminaux de paiement, … Tant de tâches auxquels il sera nécessaire de trouver une alternative pour assurer la pérennité de l’entreprise.

A lire aussi : Prisons françaises : téléphones fixes et brouillage de la communication

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneMusiquePeople

Aya Nakamura en garde à vue... c'est quoi cette histoire ?

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... "Tout le monde ment" avec Vincent Elbaz

À la uneModeReportages

Hôtel Mahfouf : on a testé la boutique de Léna Situations

ActualitéLittératurePop & Geek

Qui est Neil Gaiman, l'homme derrière "The Sandman" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux