À la uneActualitéCulture

Donkey Kong : les gorilles brisent la glace !

Pour ses nouvelles aventures sur Wii U, le Roi de la jungle revient dans une aventure haute en couleurs.

Après avoir brillamment ressuscité la licence Metroid en 2002 avec le somptueux Metroid Prime, Retro Studios a depuis acquis une image de marque dans le milieu du jeu vidéo. Son mot d’ordre : redorer le blason de licences fondatrices de Nintendo, et permettre aux joueurs de (re)découvrir des héros d’antan sublimés par le travail d’un studio paradoxalement en avance sur son temps. Ainsi sortait fin 2010 Donkey Kong Country Returns sur Wii, tour de force pour Nintendo qui donnait naissance au jeu de plates-formes le plus abouti de sa génération.

Dans ce nouvel opus intitulé Donkey Kong Country: Tropical Freeze, l’île Kong est attaquée par les Frigoths, tribu de Vikings bien décidés à envahir l’archipel pour y installer un hiver éternel. Dans la tradition des épisodes précédents, le scénario sert là encore de prétexte à engager le joueur dans de nouvelles aventures à travers des décors toujours plus inventifs et colorés, mais aussi (et surtout) toujours plus dangereux.

donkey-kong-gorilles-brisent-glace-4

Car la licence Donkey Kong n’a rien à envier à Mario ou à Rayman en termes de difficulté, bien au contraire. Si la progression en 2D témoigne d’un classicisme assumé, c’est au service d’un level design qui n’épargne rien au joueur. Sur ce point, Tropical Freeze ne déçoit pas. Pour un jeu tous publics, la difficulté est extrêmement élevée : plates-formes destructibles, chariots, piquants, ennemis à foison… Malgré la foultitude de vies distribuées, on a vie fait d’atteindre le “game over”. Autant dire qu’il faudra faire preuve de ténacité pour venir à bout des six mondes qui attendent le joueur, avec leurs boss retors et leurs niveaux cachés.

On ne pourra qu’applaudir le travail effectué sur l’esthétisme des stages, qui malgré leur construction horizontale affichent une multitude de détails et une profondeur de champ parfois impressionnante, le tout porté par une HD qu’on aimerait voir plus souvent chez Nintendo. Grands absents de l’épisode précédent, les niveaux sous-marins et leur inertie si particulière font leur grand retour. Comble du bonheur, Retro Studios a aussi eu la bonne idée de rappeler David Wise, compositeur original de la série dans les années 90 : on retrouve donc tous les thèmes de la franchise, sublimés par des arrangements qui s’entremêlent sur une piste sonore interactive qui évolue selon le déroulement du niveau. Le jeu est un vrai régal pour les yeux et les oreilles, ce qui contrebalance largement sa difficulté ahurissante.

donkey-kong-gorilles-brisent-glace-2

Donkey Kong Country Returns proposait un mode coop sympathique mais un peu chaotique, comme si le jeu n’était pas déjà suffisamment ardu. Depuis, le problème n’a été qu’à moitié réglé. Dixie et Cranky sont désormais jouables, et permettent de ré-explorer les niveaux à l’aide de leurs attributs propres : si la jeune primate permet de sauter plus haut, le vieux gorille ronchon rebondit à l’aide de sa canne sur des obstacles infranchissables. De quoi ajouter un peu de piquant au titre en coop, surtout pour découvrir les passages secrets vers des niveaux inexplorés.
Le mode multijoueur est cependant à double tranchant. En effet, si le joueur 2 tombe dans le vide, il apparaîtra sous la forme d’un tonneau que le joueur 1 devra frapper. Ajoutez à cela le fait qu’un joueur à la traîne sera téléporté à proximité du joueur 1 au bout de 3 secondes. Deux mécaniques de jeu qui posent problème si le niveau est truffé d’obstacles (soit 80% du temps).

donkey-kong-gorilles-brisent-glace-3

N’y allons pas par quatre chemins, Donkey Kong Country: Tropical Freeze est un excellent jeu de plates-formes, toujours plus ambitieux que son aîné, qui donne un peu d’épaisseur au catalogue d’une Wii U qui peine toujours à s’imposer. En dépit d’une difficulté qui en rebutera plus d’un, ce titre à la réalisation irréprochable réconcilie le jeu vidéo avec un principe qui lui fait défaut depuis quelques années : le goût du challenge.

Karel Kamphuis

Crédits screenshots : Jeuxvideo.com & Gamekult

About author

Animateur de HyperLink et Rédacteur-en-chef Pop Culture, spécialiste en univers virtuels et jukebox itinérant.
Related posts
À la uneFootSport

Neymar forfait contre Leipzig

À la uneCinémaPop & Geek

DC Films : Le trailer de Black Adam a été dévoilé

À la uneSéries TvSorties

On a été voir ... le spectacle musical des Mystérieuses cités d'or

À la uneCinémaPop & Geek

The Flash : la première bande annonce accueille le Batman de Michael Keaton

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux