ActualitéCultureInternationalSociété

D’où vient le «mois des fiertés» ?

Un mois entier, celui de juin, est dédié à célébrer les différences et la lutte pour les droits des LGBTQ+. Mais à la veille de son anniversaire, connaissez-vous les origines du Pride Month ?

Le mois des fiertés est avant tout une célébration internationale qui commémore le combat pour les droits et la visibilité des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer et autres. Cette période de fête des différences naît des émeutes de Stonewall, un événement marquant dans l’histoire de la lutte pour les droits des personnes LGBTQ+.

Dans les années 60 aux États-Unis, la communauté, persécutée par la population et les forces de l’ordre, avait élu son repère à New-York et notamment dans le bar gay, le Stonewall Inn. Dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, il a été le théâtre d’une descente de police. Les arrestations fréquentes étaient monnaie courante, mais cette fois, les clients ont résisté. Les violents affrontements qui ont suivi, ont marqué les prémices d’un tournant majeur. Les personnes LGBTQ+ se sont unies et ont décidé de ne plus accepter la discrimination et l’oppression.

Cet événement a été le catalyseur du mouvement pour les droits LGBTQ+. Il a suscité une prise de conscience collective et a encouragé les individus à revendiquer leur identité et leurs droits. Les années qui ont suivi ont été marquées par des manifestations, des marches et des luttes politiques pour la reconnaissance et l’égalité des personnes LGBTQ+.

YouTube video

La première Marche des fiertés a eu lieu à New-York le 28 juin 1970, un an après les émeutes de Stonewall. Elle portait alors le nom de « Christopher Street Liberation Day March », en référence à la rue où se trouvait le Stonewall Inn. Cet événement a marqué le début d’une tradition de célébration et de revendication qui s’est rapidement propagée à travers les États-Unis et le monde entier.

Deux ans plus tard, en 1972, la Pride a fait son apparition en Europe, en Allemagne premièrement. Dès lors, des marches des fiertés sont organisées dans de nombreuses villes du monde entier notamment lors du mois de juin, mais la date peut légèrement varier selon les pays.

Cependant, malgré la signification profonde de cette célébration, le mois des fiertés est souvent vu par les marques comme un moyen de se faire du profit. Certaines enseignes adoptent alors temporairement un discours de soutien aux droits LGBTQ+ dans le seul but d’attirer l’attention et de stimuler leurs ventes pendant le mois de juin. Cette forme de « pinkwashing » ou de « rainbow washing » est critiquée pour son manque d’engagement réel en dehors de cette période.

Malgré ces critiques, le mois des fiertés demeure une occasion importante de célébration, de solidarité et de visibilité pour la communauté LGBTQ+. Il sert de rappel puissant des luttes passées et de l’importance de continuer à promouvoir l’égalité, la compréhension et le respect de tous, indépendamment de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Tout le monde est accepté lors des marches des fiertés, que vous faisiez partie de la communauté LGBTQ+ ou que vous soyez hétérosexuel, peut importe tant que vous soutenez le mouvement !

Bon Pride Month à tous !❤️🏳️‍🌈
YouTube video

À lire aussi : Disney introduit un personnage ouvertement LGBTQ+

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Machine, la nouvelle série d'Arte au pitch dingue

ActualitéFaits Divers

Scène de crime : comment se passe l'autopsie d’une victime ?

ActualitéSéries Tv

On revu pour vous ... le premier épisode de Santa Barbara (1984)

ActualitéFranceMédias

Quels sont les animateurs qui ont déjà animé le “Juste Prix” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux