À la uneActualitéInsolite

Dr House sauve un patient : quand la fiction devient réalité

Cet allemand de 55 ans doit une fière chandelle au « Docteur House ». Son cas médical était un vrai mystère jusqu’à ce qu’un professeur allemand de la Clinique universitaire de Marbourg fasse le rapprochement avec un épisode de la série américaine.

Le patient souffrait d’une insuffisance cardiaque inexplicable, avait une fièvre d’origine inconnue et une inquiétante déficience visuelle et auditive. De plus, il était atteint d’une mystérieuse inflammation de l’œsophage. Le cas de ce patient sans antécédent médical constituait donc un véritable mystère pour la médecine.

Ses symptômes incompréhensibles intriguaient Juergen R. Schaefer, professeur à la clinique universitaire de Marbourg, en Allemagne. Mais en tant que bon fan, il s’est souvenu d’un épisode de la fameuse série médicale où un patient présentait de nombreuses ressemblances avec le cas du sien, et là : bingo !

Une prothèse de hanche responsable

« À la recherche d’une cause combinant tous ces symptômes et se souvenant d’un épisode de la série télé Dr House que nous avions utilisé comme matériel pédagogique pour des étudiants en médecine, nous avons suspecté une intoxication au cobalt », indique le professeur.

En novembre 2010, la prothèse de la hanche gauche du patient s’était cassée et avait été remplacée par une nouvelle utilisant du métal. C’est six mois après cette intervention que les symptômes ont commencé. C’est là que l’illumination du professeur s’est produite, précisément en visionnant l’épisode 11 de la saison 7 de la série. Dans ce dernier, Hugh Laurie guérit un patient atteint d’une intoxication au cobalt. Le professeur a ensuite fait le rapprochement et à la suite d’une radiographie a décelé des bouts de métal coincés dans la hanche. Des examens sanguins et urinaires ont permis de diagnostiquer une intoxication au cobalt et au chrome.

«L’intoxication au cobalt est une cause bien connue de cardiomyopathie depuis plus de cinquante ans mais principalement pour des employés d’aciéries, exposés au métal ou dans des cas de nourriture ou de boisson contaminées par du cobalt», explique ce professeur. Ce médecin et ce patient peuvent donc dire merci au petit écran.

«Tout ceci démontre qu’un divertissement bien réalisé n’est pas seulement capable de divertir»

Le professeur a procédé au remplacement de la prothèse défectueuse. Cela permis de faire baisser les concentrations de cobalt et de chrome dans le sang du patient et  par conséquent, de réduire ses problèmes cardiaques. «C’était une chance pour moi d’être au courant de cela grâce à Dr House» a-t-il déclaré. «Tout ceci démontre qu’un divertissement bien réalisé n’est pas seulement capable de divertir et éduquer mais aussi de sauver des vies».

Oyez, oyez chers étudiants en médecine : pour des révisions plus sympas, pensez à Dr House !

Related posts
À la uneActualitéCulturePop & Geek

Pour concurrencer TikTok, Facebook lance Reels sur Instagram

À la uneFootSport

Coronavirus : La reprise de la Ligue 1 menacée ?

À la uneActualitéCultureMusique

Dua Lipa dévoile son dernier projet... Un album de remixes !

À la uneActualitéFootSport

Le football européen fait son grand retour

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux