À la uneActualitéFranceMédiasNon classé

Droit TV : Canal + attaque Mediapro en justice

Face aux conditions « irréalistes » et « discriminatoires » proposées par Mediapro pour diffuser sa chaine Téléfoot, Canal + a décidé d’assigner la chaine espagnol en justice pour  « inégalité de traitement »

La bataille entre Canal + et Mediapro est loin d’être finie. Alors que la chaîne Téléfoot est disponible sur tous les opérateurs, seul Canal + manque à l’appel. La faute aux conditions « irréalistes » et « discriminatoires » de Mediapro pour permettre à la chaîne cryptée d’avoir un accord de distribution. En discussion depuis plusieurs mois sans parvenir à trouver un terrain d’entente, Maxime Saada, le président de Canal +, a informé la décision sa chaîne d’attaquer Mediapro en justice : « Voilà pourquoi Canal + assigne Mediapro devant le tribunal de commerce de Paris, a t-il annoncé. On a le sentiment que les conditions que Mediapro nous réclame sont irréalistes, voire surréalistes. On nous demande un nombre d’abonnés garanti, sur lequel nous devrions faire un paiement, qui représente à peu près un tiers de notre parc total d’abonnés et qui est trois fois le volume total des abonnés au pack sport de Canal +. On est absolument convaincu que ce ne sont pas les conditions qui ont été demandées aux autres opérateurs. On distribue un certain nombre de chaînes, dont Canal +, chez les fournisseurs d’accès à internet (FAI). On connaît bien les conditions dans lesquelles on peut signer des contrats de distribution pour les contenus. On sait que celles qui nous sont demandées aujourd’hui pour Téléfoot ne peuvent pas avoir été acceptées par les autres FAI. » poursuit Maxime Saada. Les deux chaînes ont rendez-vous le 24 septembre pour une première audience.

À lire également : Le foot à la télé cette saison, mode d’emploi

Le diffuseur historique de la Ligue 1 depuis de nombreuses années a perdu sa compétition phare. Canal + tente donc par tous les moyens de trouver un un deal acceptable pour sa chaîne et ses abonnés pour distribuer la chaine Téléfoot, détentrice des droits du championnat français jusqu’en 2024. « Notre seul objectif est de faire la lumière sur les conditions des contrats et s’assurer que ce qui nous est proposé est discriminatoire, parce qu’on en est certain. On va voir le juge, pour qu’un tiers et la justice regardent dans quelles conditions est proposée Téléfoot aux autres et vérifier si les conditions sont équitables, transparentes et non-discriminatoires ou si, comme on le pense, c’est tout l’inverse. Je crains qu’ils essayent de nous faire payer les montants qu’ils n’auraient peut-être pas obtenus des autres. Cela, c’est hors de question pour Canal + ! » explique Maxime Saada, le président du directoire de Canal +.

Crédit : ARNAUD JOURNOIS/LE PARISIEN

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneCultureSpectacles

« La situation ne me pousse pas à arrêter le théâtre, bien au contraire », entretien avec Daniel Pierson

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Assassin's Creed : des séries en développement pour Netflix

À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... le fonctionnement de la Cour Suprême des Etats-Unis

À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux