À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

Cérémonie tant attendue pour le milieu du cinéma. Les Césars 2024 en direct sur Canal +, depuis la salle mythique de l’Olympia, devrait être le théâtre de nombreux événements dans un contexte explosif. Des moments attendus avec le discours de Juliette Godrèche, la venue de la nouvelle ministre de la Culture Rachida Dati ainsi que le nombre records de femmes réalisatrices nommées. Suivez dès 21h notre live sur VL Média.

20h45 : La cérémonie commence !

Valérie Lemercier Présidente de la 49e cérémonie des César fait son entrée sur la musique de Gérard Lenorman qu’elle chante : « Si j’étais président ! ». Une entrée sobre face au parterre du cinéma français. Rachida Dati, ministre de la Culture est toute souriante dans la salle.

20h49 : Lemercier démarre un discours !

Elle s’adresse à Dati en disant qu’elle a appelé Nicolas [Sarkozy] un peu comme elle pour lui demander conseil ! Agnès Jaoui et Christopher Nolan recevront un César d’honneur, annonce-t-elle. Un démarrage ironique. 163 nommés pour remporter un César. Elle enchaîne en abordant la déception de ceux qui n’auront pas de César, ce soir ! Valérie Lemercier ironise sur Pierre Arditi qui n’a pas pu jouer au théâtre tous les soirs en raison de nombreux malaises.

20h55 : La cérémonie est ouverte

Avec une imitation de Monica Bellucci, Lemercier déclare la 49e cérémonie des Césars ouverte !

20h : Meilleure actrice dans un second rôle

Les nommés sont Galatea Bellugi dans « Chien de la casse », « Hélodie Bouchez dans « Je verrai toujours vos visages », « Adèle Exarchopoulos dans « Je verrai toujours vos visages », Leila Nekhti dans « Je verrai toujours vos visages », Miou Miou dans le même film.

20h58 : Le césar est attribué à Adèle Exarchopoulos

Un rôle qu’elle n’oubliera jamais ! « Merci d’avoir mis en lumière les travailleurs sociaux, les gens qui essaient de réparer les autres. », affirme-t-elle. Elle remercie aussi ses camarades acteurs masculins. Remercie même la cantine sur le plateau. « Je pense à mes amis, ma famille, mon père, ma mère, mon fils, vous êtes ce que j’ai de plus précieux.« , conclut-elle.

Adèle réagit en coulisse : « Ma mère est infirmière, c’est elle qui mérite d’être applaudi !« . Son fils gardé par son père, préfère regarder « Tom et Jerry ».

21h02 : César de la meilleure adaptation

Le César est attribué à Valérie Donzelli et Audrey Diwan pour « L’Amour et Les Forêts ».

21h07 : César du meilleur costume

Le César est attribué à Ariane Daurat pour « Le règne animal ». Première fois que ce César ne récompense pas un film d’époque mais un film moderne. Daurat n’a pas les mots et a le souffle coupé qui ne manque pas de faire rire la salle.

21h12 : Anna Girardot et Jean-Pascal Zadi débarque sur scène

En acrobatie, les deux acteurs débarquent avec beaucoup d’humours. Ils donnent leur CV à Christopher Nolan.

21h13 : César des meilleurs décors

Le César est attribué à Stéphane Taillasson pour « Les 3 Mousquetaires ». Un discours trop long qui fini par être coupé par la musique.

21h17 : César du meilleur son

Le César du meilleur son est attribué au film « Le Règne animal ». Deuxième César pour ce film. Le tournage aurait été interrompu durant les feux en Gironde. Le film aborde lui aussi le sujet du dérèglement.

21h23 : César du meilleur premier film

Le César est attribué au film « Chien de la casse ». Prix du public au festival d’Angers. Premier César de la soirée pour ce film.

L’actrice a le droit à une standing ovation devant une salle debout. « L’image de nos pères s’écorchent. Je parle mais je ne vous entends pas. Où êtes-vous ? Un demi-mot ce serait déjà ça. Ca fait peur de perdre son travail. Compliqué d’être blacklisté de tout. Dans ma rébellion que je pensais au « silence ! Moteur demandé! ». Mon moteur c’était le silence. Un réalisateur qui m’entraîne dans son lit pour comprendre qui je suis. » Judith Godrèche dénonce le silence du milieu. Elle dénonce les hommes du métier qui violent en toute impunité. 2000 personnes lui ont envoyé des témoignages en 4 jours semblable à son histoire. Godrèche finit son discours face à une salle debout qui l’applaudit. Un discours de quasiment 10 minutes.

21h38 : César du meilleur film de court-métrage d’animation

Le César est attribué à « Eté 96 ». Accent impressionniste, la cinéaste s’est inspirée de sa propre enfance. L’histoire d’un jeune homme pris au piège par la marais.

21h42 : César du meilleur long-métrage d’animation

« Linda veut du poulet ! » remporte le César du meilleur long-métrage d’animation. Pour se faire pardonner de sa mère Paulette, une jeune fille décide de cuisinier un poulet. Mais impossible de trouver un poulet.

21h48 : César de la meilleure révélation féminine

Le César est attribué à la grande révélation de cette cérémonie : Ella Rumpf. Elle a grandit à Zurich prend des cours de théâtre à Londres. Elle tourne dans son premier film en 2013.

21h52 : César de la meilleure révélation masculine

Raphaël Quenard sans surprise remporte le César pour le film « Chien de la casse ». Une carrière qui a démarré en 2022 et qui s’est accélérée cette année. On le retrouvera bientôt dans « Les trois fantastiques ». Il finit par remercier sa famille en commençant par son frère et sa sœur. Tous sont présents dans la salle à part ses parents. Petit fils d’agriculteur, il termine en remerciant le monde agricole : « En tant que petit-fils de paysans […] je tiens à remercier tous ces professionnels qui travaillent chaque jour pour remplir nos estomacs avec des bons fruits et légumes« .

22h : Valérie Lemercier lui remet le César d’honneur

Un best-of de toutes les œuvres du réalisateur d’Interstellar » est alors diffusé. Un best-of long de plusieurs minutes en raison de sa grande filmographie.

22h07 : Marion Cotillard remet le César à Nolan

L’actrice le surnomme comme « un magicien ». « Il nous divertit et nous fait vivre des émotions d’une grande puissance. », souligne Marion Cotillard. A 22h11, Christopher Nolan monte sur scène sur la musique d’Interstellar. Le réalisateur américain reçoit une standing ovation. Nolan est très élogieux avec la France et son amour qu’il porte à ce pays et au cinéma. Il remercie Emma Thomas qui l’a aidé dans tous ses films et qui est aussi sa femme.

22h22 : César du meilleur court-métrage de fiction

« L’attente » réalisé par Alice Douard remporte le César. Il s’agit de son quatrième court-métrage. 2 femmes en couple, attendent la naissance de leur enfant et montre une manière simple d’être parent pour la première fois.

22h25 : César des meilleurs effets visuels

Le César des meilleurs effets visuels est remporté par « Le Règne animal ». Troisième César de la soirée. Des humains qui se transforment en animaux tout en tournant dans des décors réels et sans fond vert. Un film composé de sublimes effets numériques.

22h31 : César du meilleur acteur dans un second rôle avec l’arrivée de Kad Merad

Une discussion délirante démarre entre Paul Mirabel et Kad Merad. Mirabel lui parle de son « prochain film » qui mélange « Le Monde de Nemo » et « Fight Club ». Ils abordent de nombreux projets hilarants.

Le César est attribué à Swann Arlaud dans « Anatomie d’une chute ». Sandra Hüller vient récupérer le prix pour lui. L’acteur en tournage n’est pas présent à la cérémonie.

La doyenne du cinéma ouvre l’hommage, elle est décédé il y a quelques jours : Micheline Presle. Henri Serre a lui aussi droit à cet hommage. Guy Marchand, acteur et musicien ainsi que Gérard Barray, Bernard Aubouy, René Chateau des fameuses éditions et tant d’autres sur un fond musical interprété en live sur la scène au piano. Un hommage solennel et sobre.

22h46 : César de la meilleure musique originale

Encore une fois « Le Règne animal » remporte un nouveau César. C’est le quatrième de la soirée pour ce film qui cette fois-ci récompense Andrea Laszlo De Simone pour la meilleure musique originale. Il remercie la France qui lui a donné « beaucoup ».

22h50 : César du meilleur scénario original

« Anatomie d’une chute » est récompensé pour la seconde fois de la soirée. Justine Triet et Arthur Harari remportent le César du meilleur scénario original. C’est la deuxième fois que les deux scénaristes sont nommés dans cette catégorie. Le film est nommé dans la même catégorie aux Oscars.

22h55 : César du meilleur film de court-métrage documentaire

« La mécanique des fluides » de Gala Hernandez Lopez remporte ce prix. L’histoire d’une lettre de suicide d’un homme célibataire sur redit avec comme titre « L’Amérique est responsable de ma mort. » Un discours politique et féministe qui rappelle les manifestations qui se déroulent à l’extérieur de la salle. Elle rappelle aussi pour finir la souffrance du peuple palestinien. Les cris de remerciements et de joies à cette phrase s’entendent dans la salle.

23h00 : César du meilleur film documentaire

« Les filles d’Olfa » remporte le prix. Un film qui brise les frontières entre documentaire et fiction et remporte l’œil d’or au Festival de Cannes tout en étant nommé aux Oscars dans la catégorie documentaire. La cérémonie se tiendra dans quelques jours. Un discours qui rend hommage à Navalny opposant de Poutine. Elle rend aussi hommages aux journalistes morts à Gaza. Un discours engagé qui a pour objectif de faire « changer le monde ». « Il faut utiliser notre notoriété […] Il faut que ça s’arrête. », conclut-elle.

23h07 : Jamel Debbouzze vient lui remettre le César

Debbouzze raconte l’anecdote de sa première rencontre avec Jaoui via Jean-Pierre Bacri. Il l’a dépeint avec humour et froideur au premier abord. Agnès Jaoui a dans sa carrière remporté 6 Césars. C’est la seule femme à en avoir remporté autant. Agnès Jaoui remporte donc un septième César celui du César d’honneur que Jamel Debbouzze a l’honneur de lui remettre. Une femme qu’il dit engagée.

23h15 : Agnès Jaoui monte sur la scène des Césars

Le public lui rend hommage face à elle et debout. Elle remercie l’académie et est reconnaissante du travail accompli avec Bacri. Un geste qu’elle trouve « touchant ». Faisant du Yukulélé, elle décide d’en jouer, elle, qui a rêvé de faire un jour dans sa vie l’Olympia. Un bon moment dont on se souviendra et qui change des discours traditionnels. Elle dénonce avec humour le milieu du cinéma en terme de parité et de partage des aides financières qui « vont toujours aux mêmes. »

23h20 : César du meilleur film étranger

Le César du meilleur film étranger est remporté par le film « Simple comme Sylvain » réalisé par Monia Chokri. Une comédie romantique qui démonte les clichés et préjugés sur le romantisme.

22h27 : César de la meilleure photo

David Cailley frère du réalisateur du film remporte ce César pour « Le règne animal » et s’est inspiré des films de Spielberg. Le film remporte son cinquième César de la soirée. Son frère, Thomas est extrêmement touché dans la salle.

23h32 : César du meilleur montage

Et 1 ! Et 2 ! Et 3 César ! « Anatomie d’une chute » qui dure 2h30 remporte le César du meilleur montage. Un César qui récompense Laurent Sénéchal.

23h37 : César du meilleur réalisateur ou réalisatrice

Pour la première fois dans l’histoire des Césars, il y a 3 femmes nommées et seulement 2 hommes. Justine Triet remporte 24 ans après la première réalisatrice ce trophée. Elles ne sont que deux femmes a l’avoir remporté. « Anatomie d’une chute » remporte son quatrième Césars et se rapproche des 5 Césars remportés par le « Règne animal ».

23h43 : César du meilleur acteur qui est remis par Benoit Magimel

Il est l’unique acteur français à avoir remporté deux fois de suite le César du meilleur acteur en 2021 et en 2022. Naturellement, il remet ce trophée, cette année.

23h45 : Arieh Worthalter remporte le César du meilleur acteur

L’acteur principal du film « Le procès Goldman », Arieh Worthalter remporte ce prix prestigieux. C’est le premier César remporté par le film ce soir. Un film dans lequel, il interprète un militant d’extrême gauche qui se bat pour ne pas être condamné à la perpétuité. Dans son discours, l’acteur appel à un cessez le feu à Gaza.

23h54 : Sandra Hüller remporte le César de la meilleure actrice

Dans cette catégorie et pour la première fois, les cinq actrices nommées sont toutes filmées par cinq réalisatrices précise Juliette Binoche. Finalement, Sandra Hüller remporte le César de la meilleure actrice. Un prix prestigieux qui offre au film « Anatomie d’une chute » 5 Césars durant la soirée, à égalité avec « La Règne animal ».

23h58 : Valérie Lemercier vient donner le dernier prix de la soirée

« Anatomie d’une chute » remporte l’ultime César de la soirée. Il est le film le plus récompensé ce soir et est nommé dans la même catégorie aux Oscars. Justine Triet est la cinquième femme de l’histoire à s’imposer dans cette catégorie. 6 Césars pour « Anatomie d’une chute ». Le César récompense la réalisatrice Justine Triet et les producteurs : Marie-Ange Luciani et David Thion. Le film a d’ailleurs aussi remporté la Palme d’or au Festival de Cannes.

00h05 : C’est la fin de cette cérémonie ! Ce live est terminé ! Merci à tous et à toutes de l’avoir suivi.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEnvironnementFrance

Écologie : c’est quoi le « Green Gap » ? 

À la uneReportages

« Marseille : confronté au trafic », un reportage éclairant sur le fléau de la drogue

À la uneMédias

"Fifty States" : un excellent podcast pour découvrir les 50 états américains

ActualitéCinéma

10 westerns iconiques de l’histoire du cinéma

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux