À la uneInternational

En Ukraine, comment Joaquin Phoenix a sauvé la vie de 13 otages

Mardi 21 juillet, un homme armé a pris en otage les passagers d’un bus à Loutsk, en Ukraine. Il exigeait pour les libérer que le président Volodymyr Zelensky fasse la promotion du documentaire Earthlings, narré par Joaquin Phoenix.

La scène aurait pu virer au drame, mais on en retiendra finalement une anecdote plutôt insolite. Selon Deadline, le documentaire Earthlings qui traite de la maltraitance animale et narré par Joaquin Phoenix pourrait bien avoir sauvé la vie de 13 otages, mardi dans la ville de Loutsk, en Ukraine. Un homme armé de fusils d’assaut et de grenades s’est emparé d’un bus, provoquant un affrontement de près de 12 heures avec les forces de l’ordre. De manière assez inattendue, l’une des requêtes du preneur d’otages pour se rendre était que le président ukrainien Volodymyr Zelenski fasse la promotion du documentaire de 2005. Le chef d’Etat a bien-sûr tout de suite accepté cette demande en publiant une vidéo sur son Facebook où il affirme que « Le film Earthlings de 2005, tout le monde devrait le regarder. » Le ravisseur se serait ensuite rendu de lui-même, et les treize otages ont ainsi été sauvés.

Un militant de la cause animale connu des services de police

Le service de sécurité de l’État a identifié le preneur d’otages comme étant Maksym Kryvosh, 44 ans, un militant des droits des animaux condamné à deux reprises, notamment pour « banditisme » et détention illégale d’armes à feu. Un militantisme apparemment poussé à l’extrême donc, quitte à mettre en danger la vie de treize personnes pour obtenir la promotion d’un film qui critique l’exploitation des animaux par les hommes. Pas sûr néanmoins que l’opération ait réellement porté ses fruits puisqu’après avoir supprimé la vidéo demandée, le président Volodymyr Zelenski a affirmé dans une autre publication que « La vie humaine est la plus importante. Nous n’avons perdu personne. Aujourd’hui, parents et amis peuvent prendre dans leurs bras tous ceux qui ont passé cette journée dans le bus. Le terrorisme n’a sa place dans aucun pays« 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

À la uneSéries Tv

L'art du crime : Catherine Marchal en guest des nouveaux épisodes

À la uneFranceMusique

Blessure par balle : qu'est-il arrivé à Kendji Girac ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux