À la uneActualitéEuro FootFoot

Euro 2020 : la France finit première du groupe F grâce à un doublé de Benzema

L’équipe de France, qui était déjà qualifiée pour les 8es de finale de l’Euro, a concédé le nul face au Portugal sur le score de 2 – 2. Ce résultat permet aux Bleus de terminer premiers du “groupe de la mort”.

Hier soir, les Bleus ont fait le job. En faisant match nul contre le Portugal, l’équipe de France a fait le minimum pour terminer première de son groupe. Karim Benzema, qui restait sur 4 matchs sans marquer depuis son retour, a enfin fait trembler les filets. Et à deux reprises. Elle affrontera donc la Suisse en 8es de finale ce lundi 28 juin.

Une première mi-temps décevante du côté de la France

Après le match plus que compliqué face à la Hongrie, dans lequel la France avait été accrochée 1-1, les Bleus devaient se racheter. Les deux équipes se testent dans un premier temps. Peu d’action, des phases de possession de part et d’autre. La première occasion dangereuse est signée Kylian Mbappé (16e), lancé en profondeur par Pogba mais dont la frappe s’échoue sur le portier portugais. Le rythme est assez faible sur la pelouse de Budapest, sans grande occasion de part et d’autre. 

C’est à la 27e minute que tout se débloque. Sur un coup franc indirect, Lloris tente de dégager la balle des poings mais commet la faute dans sa surface sur Danilo Pereira. Cristiano Ronaldo transforme logiquement le penalty. Ce but assomme les Bleus qui perdent totalement la maîtrise du ballon. Le schéma préférentiel reste cependant “Mbappé servi en profondeur par Pogba”, qui fait très mal aux Portugais. C’est par celui-ci qu’à la 45e minute le 10 Français s’écroule dans la surface portugaise sur un coup de Nelson Semedo, penalty pour la France. Plein de courage, c’est Karim Benzema qui prend le ballon et confirme enfin le grand attaquant qu’il est en inscrivant le but de l’égalisation. 

Une seconde mi-temps en dents de scie

Les tricolores doivent se ressaisir. Malgré l’égalisation, le Portugal semble plus dangereux et a eu la maîtrise du ballon pendant de longs moments. Le but de Benzema juste avant la mi-temps a sans doute fait du bien à tout le monde. La preuve en est, dès le retour des vestiaires, Benzema signe le doublé (47e). Parfaitement servi en profondeur par Paul Pogba, il ajuste parfaitement Rui Patricio, un vrai but d’attaquant. Le Portugal ne démord pas et se crée quelques occasions. Ronaldo est partout. Il obtient même un nouveau penalty sur une main du jeune Jules Koundé, qu’il transforme parfaitement (60e). Il inscrit son 109e but en sélection, égalant le record de l’Iranien Ali Daei. Le match nul contente les 22 acteurs. Mis à part une énorme frappe de Paul Pogba qui vient trouver la barre (67e), les deux équipes sont peu dangereuses. Le rythme, qui s’était intensifié au début de cette seconde période, redescend tranquillement, permettant aux deux équipes de rentrer aux vestiaires sereinement.

Les deux équipes sont qualifiées pour la suite de la compétition. La France termine donc 1ère de son groupe avec 5 points et affrontera la Suisse en 8es de finale. Le Portugal est quant à lui 3e et jouera la Belgique.

Benzema, le déclic

Si il y a bien un joueur qui a rassuré, c’est Karim Benzema. Encore juste dans le jeu, il a cependant su faire trembler les filets à deux reprises. Tout un symbole. Aux meilleurs des moments, juste avant la fin de la première mi-temps et dès l’entrée de la seconde, Benzema a fait basculer le match. En se chargeant de tirer le penalty, il a montré à tous les supporters français que rien ne lui faisait peur. Lui qui était en manque de réussite et qui avait déjà échoué sur cet exercice a pris l’initiative de changer le cours des choses. Le second but est ce qu’il sait faire de mieux. Un duel face au gardien et une frappe placée au millimètre près entre Rui Patricio et le poteau. 

J’ai l’habitude [de marquer] en club mais ça m’avait manqué en équipe nationale. Il ne faut jamais baisser les bras. Je sens l’attente de tout un pays et aujourd’hui, je vais savourer avec tout le monde” s’est-il réjouit à la fin du match au micro de TF1. Tout cela est de très bon augure pour la confiance du buteur français. Il a d’ailleurs reçu le trophée d’homme du match. On espère que c’est le premier d’une longue série. A noter aussi la prestation XXL de Paul Pogba, à l’origine de tous les bons coups français. Ce dernier aurait aussi largement pu avoir le trophée du match.

L’autre match du soir : Allemagne – Hongrie

Si la France était déjà qualifiée avant le match, les Portugais eux se sont fait peur. En effet, les supporteurs des rouges et verts avaient aussi les yeux rivés vers l’autre match du groupe F : Allemagne – Hongrie. La Hongrie a failli créer l’exploit en menant face aux Allemands à deux reprises. Sur-dominés dans la possession de balle, les Hongrois ont su jouer de leurs cartes en contre pour se créer des occasions franches. Ils étaient d’ailleurs qualifiés pour les 8es de finale jusqu’au but de Leon Goretzka à la 84e minute de jeu. Destin cruel pour une équipe qui a fait mal à trois équipes de classe mondiale. L’Allemagne, 2e du groupe F, affrontera l’Angleterre mardi prochain à 18h à Wembley.

A lire aussi : Euro 2020 : la finale à Wembley menacée ?

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux