À la uneCinéma

Au cinéma cette semaine: Fantastic Birthday, Sage-Femme, Brimstone…

Parmi les sorties cinéma de la semaine, focus sur trois films à découvrir en salles: Fantastic Birthday, Sage Femme et Brimstone.

Mais c’est quoi déjà… Fantastic Birthday ? Greta Driscoll, jeune fille introvertie, est en passe de franchir le cap de ses 15 ans. Seule ombre au tableau : elle ne veut pas quitter le monde douillet et rassurant de l’enfance, une bulle dans laquelle elle s’enferme avec son seul ami au collège, Elliott. Quand ses parents lui annoncent l’organisation d’une grande fête pour son anniversaire, elle est prise de panique. Le grand soir, elle va basculer dans un univers parallèle un peu effrayant et complètement absurde dans lequel elle va devoir affronter ses peurs pour pouvoir se trouver et aborder autrement cette nouvelle ère.

Premier film de Rosemary Myers sur le délicat passage à l’adolescence d’une jeune fille introvertie et de ses difficultés d’intégration, Fantastic Birthday, adapté d’une pièce que la réalisatrice mit en scène, se repose sur un excellent casting, à commencer par l’héroïne (Bethany Whitmore) membre d’une famille dysfonctionnelle au possible sans pour autant que cela soit trop appuyé ce qui favorise la capacité d’immersion dans le récit. Écriture très qualitative, direction d’acteurs au diapason et avec suffisamment de doigté pour éviter la sortie de route, Fantastic Birthday est qui plus est doté d’un humour grinçant et d’un sens de l’absurde qui se côtoient pour le meilleur, conférant à l’ensemble une impressionnante maîtrise et permettant à la réalisatrice de déployer un univers extrêmement foisonnant.

Mais c’est quoi déjà… Sage Femme ? Claire est la droiture même. Sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée. 

Après un César décroché pour sa prestation dans Marguerite, Catherine Frot est de retour sur les écrans dans le septième film de Martin Provost (Séraphine) où elle partage l’affiche avec rien moins que la grande Catherine Deneuve. Le retour dans la vie rangée et sans aspérités de Claire, de l’ex compagne de son père, Béatrice, aux antipodes l’une de l’autre, va déclencher une profonde remise en question ainsi que des changements drastiques dans leur existence. Autant Béatrice est fantasque et dans le Carpe Diem, autant Claire est sage et dépourvue de fantaisie. La rencontre à l’écran des deux comédiennes fait toute la force de ce film (et offre aussi un très joli rôle à Olivier Gourmet désarmant de tendresse) et lui confère une profondeur et une densité remarquables.Catherine Deneuve éclabousse Sage Femme de son aura et de son humour dévastateur! Son magnifique duo avec Catherine Frot pétille comme une délicieuse bulle de champagne.

Mais c’est quoi déjà… Brimstone ? Dans l’Ouest américain, à la fin du XIX siècle. Liz, une jeune femme d’une vingtaine d’années, mène une vie paisible auprès de sa famille.
Mais sa vie va basculer le jour où un sinistre prêcheur leur rend visite. Liz devra prendre la fuite face à cet homme qui la traque sans répit depuis l’enfance…

Brimstone, œuvre du réalisateur néerlandais Martin Koolhoven est un véritable western sur lequel le réalisateur appose son regard européen et comme Sergio Leone avant lui, réussit à s’approprier ce genre typiquement américain et à le transcender.Martin Koolhoven peut s’appuyer sur un prestigieux casting international qui enflamme son film Guy Pearce, Dakota Fanning, Emilia Jones ainsi que dans une moindre mesure, Kit Harington et Carice van Houten de la série Game of Thrones. Tout à la fois western, revenge movie d’une violence insoutenable flirtant avec le conte horrifique, Brimstone est une violente secousse tellurique doublé d’un bijou d’écriture sophistiquée où Guy Pearce et Dakota Fanning parviennent à être au-delà des superlatifs!

A lire aussi : Au cinéma cette semaine: Traque à Boston, Mr & Mme Adelman, Miss Sloane, Les Figures de l’Ombre…

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
À la uneActualitéEmissions

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

À la uneActualitéInternationalSanté

Un Téléthon pour le climat récolte plus de 2 millions d'euros

À la uneActualitéFootSport

PSG-Real : un choc mais aussi une cascade de blessures

À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux