À la uneSpectacles

Sans faux-semblants, Mascarades est une vraie réussite

Chaque vendredi 21h30, la pièce “Mascarades” vous convie à une jolie histoire teintée d’un humour cynique à souhait qui ne pourra que vous ravir.

C’est quoi Mascarades ? Susan, retraitée, occupe ses journées entre l’alcool, la couture et les souvenirs d’un passé qui la hante. Elle a pour compagnie Lucie, pétillante voisine qui égaye son quotidien et lui apporte son courrier. Un soir, le grand soir pour Susan qui retrouve son amie d’enfance après tant d’années… La sonnette retentit. Mais pourquoi Lucie s’est-elle laissée embarquer par sa voisine dans cette soirée de retrouvailles improbables ? Dans cette comédie entre rires mensonges et rillettes, une vague de vérité va chambouler la vie de chaque convive, où les non-dits et les masques risquent bien de voler en éclats !

Mascarades c’est avant tout une très belle histoire d’amitié entre deux jeunes femmes, deux jeunes comédiennes qui se soutiennent et s’encouragent dans l’accomplissement de leur rêve de comédie.
Marina Gauthier a écrit et joue dans Mascarades tandis que Coralie Miguel met en scène (puis les rôles s’inverseront dans La petite fille vêtue de rose, écrite et interprétée par Coralie Miguel et mise en scène par Marina Gauthier). Ces deux jeunes artistes veulent jouer, s’épanouissent sur scène mais ne veulent pas de la “facilité”. Elles s’emparent donc de sujets forts (ici la solitude des anciens, abandonnés de leurs proches, ou la prison dans la pièce de Coralie Miguel), courageux dirait-on même pour une jeune génération, et les restituent avec une finesse et une intelligence qui fait plaisir.

La très belle histoire d’amitié, filiale même parfois, entre Susan et Lucie, nous emporte durant 80 minutes. Et même si le cœur du spectacle ouvre les portes à d’autres personnages ; et même si la comédie pointe fortement le bout de son nez dans la seconde partie du spectacle, la mise en scène et le décors sombre sont là pour nous rappeler que l’on est pas du tout dans du théâtre de boulevard.
Elle en utilise certains codes oui mais pour mieux les contourner et nous offrir un règlement de comptes à OK Corral “feutré” où tout n’est que question d’apparences. De trompeuses apparences.

Avec des dialogues bien sentis, Marina Gauthier fait mouche et s’inscrit davantage dans les pas d’un Etienne Chatillez époque Tatie Danielle (dans le ton employé) que dans la tradition des claquements de portes du boulevard.  En ça, le monologue de Roselyne Geslot sur la condition des personnes âgées en maison de retraite est bien senti, et assez remarquablement écrit. Voir de jeunes artistes frapper aussi juste sur de telles questions est assez rare. Et le public âgé présent dans la salle ne s’y trompe pas et en redemande.

Surveillez bien ces deux femmes, il ne fait que peu de doutes qu’elles iront loin tant leur soif de “créations originales” est grande. Elles ont déjà un univers qui se dessine ce qui n’est pas si fréquent (elles qui suivaient encore il y a peu des cours de théâtre) et leur chemin semble tout tracé.

(Reprenant le temps de quelques mots le “je”, l’auteur de ses lignes tient à préciser un élément important. J’ai eu la possibilité de découvrir un peu plus l’univers artistique de la metteur en scène, Coralie Miguel, ses envies et ses aspirations. Cette jeune femme est un vrai coup de cœur artistique, une personne que j’ai réellement envie de suivre. Couvrant d’ordinaire la fiction télé, j’aime les contrastes et dans l’art, c’est ce qui permet je trouve les plus belles choses. Je vous le dis, cette jeune femme est impressionnante et réellement bourrée de talent)

On est plus à fort dit-on souvent ? Alors ces deux jeunes femmes sont indestructibles ?

L’avenir nous le dira…

…mais on prend le pari !!!

Auteurs : Marina Gauthier

m/s : Coralie Miguel

Interprètes : Roselyne Geslot, Lydie Rigaud, Didier Levy Haussmann, Alex Vicaire et Marina Gauthier.

Genre : Comédie

Durée : 80 minutes

Dates : Les vendredis 21h30 à partir du 13/01/2017

Tarif plein : 20 €

Tarifs chômeurs, -26ans, étudiants : 12 €

Au Théâtre Montmartre Galabru

A lire aussi : notre avis sur Oliver Twist à la Salle Gaveau

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneFrancePolitique

Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont 1 an ferme

À la uneCinéma

Un reboot de Superman en préparation

À la uneBrèvesFranceSanté

Couvre-feu : Emmanuel Macron demande aux Français de « tenir encore 4 à 6 semaines »

À la uneSéries Tv

La traque : "Va te faire voir" répond Yves Rénier au fils de Fourniret

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux