Ce matin, à Melbourne, Roger Federer a remporté sa demi-finale, après l’abandon du Coréen Chung Hyeon. Il disputera, dimanche, face à Marin Cilic, sa trentième finale dans un tournoi majeur, la septième à l’Open d’Australie.

En atteignant sa trentième finale de Grand Chelem, le numéro 2 mondial a franchi un nouveau cap. Il détient, évidemment, le record dans ce domaine. Il est suivi par Rafael Nadal (23 finales), Novak Djokovic (21), Ivan Lendl (19) et Pete Sampras (18).

Autre chiffre impressionnant, Roger Federer atteint la finale de l’Open d’Australie 14 ans et 6 mois après avoir atteint sa première finale de Grand Chelem à Wimbledon en 2003. Le seul à avoir fait mieux, c’est André Agassi. Le joueur américain a joué pendant 15 ans et 3 mois entre ses deux finales de Grand Chelem.

Encore une finale gagnée d’avance ?

Roger Federer ne s’est incliné qu’une seule fois en 9 confrontations contre Marin Cilic, son prochain adversaire. C’était à l’US Open, en 2014, sur le score de (6/3 6/4 6/4). Cette année-là, le croate avait remporté le tournoi majeur américain.

Cependant, la seule fois où les deux joueurs se sont affrontés en finale d’un tournoi majeur, le match a rapidement tourné en faveur de Roger Federer. Le numéro 2 mondial, s’était imposé en finale de Wimbledon en trois manches. Il avait même poussé Marin Cilic jusqu’aux larmes sur le court.

A lire aussi : Marat Safin « respecte beaucoup Roger mais admire Rafa »

Pour sa septième apparition au dernier stade de la compétition australienne, le joueur suisse pourrait donc atteindre la barre symbolique des 20 titres majeurs. Il est déjà détenteur de l’actuel record (19 titres), loin devant Rafael Nadal qui en cumule 16.