À la uneCinéma

Festival de Deauville : Charlotte Gainsbourg en présidente du jury

Cette 47ème édition du Festival du cinéma américain de Deauville sera présidé par l’actrice Charlotte Gainsbourg. Il se déroulera au mois de septembre, du 3 au 12.

Charlotte Gainsbourg fait énormément parler d’elle en ce moment. À l’occasion de la 74ème édition du Festival de Cannes, l’actrice s’est pris au jeu de la réalisation pour la première fois. Elle proposera un film documentaire intitulé Jane par Charlotte. Elle développera entre autre la vie de sa mère Jane Birkin, celle qui lui a fait découvrir le monde du cinéma. Ce film sera proposé dans la section Cannes Premiere avec certains autres films attendus. On notera Evolution par Kornel Mundruczo ou encore Cette musique ne joue pour personne de Samuel Bechetrit. 

Ce n’est pas tout concernant son actualité. Elle est à l’affiche de Suzanna Andler par Benoît Jacquot. Il s’agit de l’adaptation d’une pièce de théâtre de 1968 ou avait notamment joué Gérard Depardieu. Elle sera également présente dans Les Choses humaines d’Yvan Attal, aux côtés du réalisateur, de son fils Ben Attal, et de Mathieu Kassovitz

Une année bien chargée pour Charlotte Gainsbourg qui se conclura par la présidence du jury du Festival de Deauville. L’équipe du festival a relayé l’info, en vantant l’actrice :

« Pour mener tous les regards en cette année exceptionnelle à bien des titres, il fallait cette actrice d’envergure internationale. »

Sur le site officiel du Festival, un communiqué décrit l’importance de Charlotte et son métier d’actrice qu’elle pratique à la perfection : « Si l’audace pou­vait prendre chair à l’écran, elle pour­rait sans nul doute s’incarner en Char­lotte Gains­bourg. Actrice du risque, de la déli­ca­tesse effron­tée, Char­lotte Gains­bourg a bâti son jeu sur la faille et l’authenticité. Char­lotte Gains­bourg se lance dans les films par un grand saut dans le vide, avec le risque che­villé au corps. Claude Mil­ler, Lars von Trier, Riad Sat­touf ou Gas­par Noé l’ont bien com­pris en lui pro­po­sant des rôles dan­ge­reux où elle s’engage au ser­vice du film sans filet et sans filtre. »

À lire aussi : Pour Cannes 2021, Charlotte Gainsbourg dévoilera un documentaire sur sa mère, Jane Birkin

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

JO de Tokyo Jour 11 : Les sports collectifs continuent de briller. Médaille de bronze en voile, première journée compliquée pour Kevin Mayer

À la uneInternationalSéries Tv

Top 5 des dramas coréens à voir sur Netflix

À la uneCinémaCulture

Cendrillon, le conte moderne d’Amazon : la bande d’annonce est enfin là !

À la uneSport

[INTERVIEW] Cody Rhodes se confie à l'approche de AEW Dynamite: Homecoming

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux