À la uneSéries Tv

Feuilleton : Pubs en séries #2 Stephen J. Cannell (Part 1)

On peut raconter les séries par l’intermédiaire des publicités qui paraissent dans les magazines américains, mais on peut aussi s’en servir pour parcourir la carrière de ceux qui les font. Aujourd’hui retour sur le travail d’un producteur marquant : Stephen J. Cannell.

Au cœur des années 80 Stephen J. Cannell a sans doute été l’un des plus puissants et prolifiques producteurs de la télévision américaine. C’est aussi l’un de ceux qui est le plus connu car sa « marque » apparaît à la fin des génériques de ses séries où on le voit lancer une feuille de papier qui s’envole de sa machine à écrire. Celui qui est derrière Agence tous risques, 21 Jump Street, Rick Hunter, Un flic dans la mafia, Les têtes brûlées et des dizaines d’autres est également apparu comme comédien dans une de ses productions, Le Rebelle, puis a interprété son propre rôle dans quelques épisodes de Castle et il était également écrivain. Revenons sur son travail à travers les publicités de ses séries les plus emblématiques. [youtube id=”r4vnu9Igesc”]

THE ROCKFORD FILES / 200 $ PLUS LES FRAIS

Feuilleton Pubs en séries 2 Stephen J. Cannell Première Partie RADIO VL (4)

La première série marquante de Stephen J. Cannell met en scène James Garner qui interprète le rôle de Jim Rockford, qui, après avoir purgé une peine d’emprisonnement de cinq ans pour un délit qu’il n’a pas commis, décide de devenir détective privé afin d’empêcher que ce qu’il a vécu n’arrive à d’autres personnes. En 119 épisodes et 8 téléfilms, 200 $ plus les frais a connu un succès considérable aux Etats-Unis et a valu à James Garner l’Emmy du meilleur acteur en 1977. Dotée d’intrigues astucieuses à la construction implacable, la série a vu passé de nombreuses guest-stars, dont Tom Selleck, dans le rôle du détective privé Lance White, qui préfigure avec quelques années d’avance, son personnage culte de Magnum, héritier direct de Rockford.

BARETTA

Baretta

Un an après le début de 200 $ plus les frais, Stephen J. Cannell créée Baretta, qui met en scène Tony Baretta, un policier anti-conformiste qui connaît la rue comme sa poche et qui est un adepte de l’art du déguisement. Il vit dans un hôtel minable, en compagnie de son perroquet, Fred et est très ami avec Billy Truman, le concierge de l’hôtel. Baretta est le descendant direct de Toma, héros de la toute première série de Cannell aux caractéristiques similaires et c’est Robert Blake qui lui prête ses traits et sa dégaine décontractée.

LES TÊTES BRÛLEES / BAA BAA BLACK SHEEP

Les têtes brulées

Les têtes brûlées n’est pas à proprement parlé un immense succès aux Etats-Unis puisqu’elle ne dura que deux saisons pour 36 épisodes, mais en France où elle fut multi-rediffusée (encore cet été sur Paris Première) elle jouit d’une popularité importante, grâce notamment à la présence en tête d’affiche du James West des Mystères de l’Ouest, Robert Conrad. Entouré de toute une bande d’acteurs que l’on retrouvera quasiment tous dans d’autres séries (Dana Elcar, James Whitmore Jr, Dirk Blocker, Robert Ginty, Larry Manetti… ) Conrad interprète Le commandant Greg « Pappy » Boyington qui était surnommé ainsi parce qu’il était plus âgé que ses pilotes.

TIMIDE ET SANS COMPLEXE / TENSPEED AND BROWN SHOE

Timide et sans complexe

Plus encore que Les têtes brûlées, Timide et sans complexe ne fut pas un grand succès. Elle ne compte que 14 épisodes mais sa diffusion en France dans le cadre de Dimanche Martin lui assura une grande popularité. Elle conte les aventures de deux hommes totalement différents, Lionel Whitney, ceinture noire de karaté, adapte de Mark Savage, un héros de la littérature policière (c’est d’ailleurs la photo de Stephen J. Cannell qui apparaît au dos de tous les romans que lit Lionel), et Eddie Turner un arnaqueur professionnel, adepte du déguisement. Leur rencontre les mènent à ouvrir une agence de détectives privés. L’association entre Ben Vereen et Jeff Goldblum fonctionne parfaitement pour ce sympathique divertissement. A noter que c’est Pierre Arditi qui prête sa voix à Jeff Goldblum en VF.

LE JUGE ET LE PILOTE / HARDCASTLE & McCORMICK

Le juge et le pilote

Le juge et le pilote met en scène le juge retraité Hardcastle et un ex-pilote de course automobile en liberté surveillée, Mark McCormick qui font équipe pour poursuivre les criminels ayant échappé à Hardcastle lorsqu’il était en fonction. McCormick conduit un véritable bolide, la Coyote X, personnage à part entière de la série. L’association entre les deux hommes fonctionnera durant trois saisons et 66 épisodes. Doté d’un générique qui fera beaucoup pour la légende de la série, Le juge et le pilote réunit le vétéran Brian Keith (Cher Oncle Bill) et Daniel Hugh Kelly.

AGENCE TOUS RISQUES / THE A-TEAM

Agences tous risques

Sans doute l’une des plus populaires séries de Stephen J. Cannell, Agence tous risques met en scène quatre compagnons d’arme de la guerre du Viêtnam emprisonnés pour avoir volé une banque. Ils s’échappent mais sont contraints de devenir des mercenaires qui viennent en aide aux personnes en difficulté. Série dans l’esprit d’un Comics sans une once de réalisme, Agence tous risques est un divertissement pur jus où les séquences d’action et les scènes comiques s’enchaînent. Le vétéran George Peppard (Hannibal), Dirk Benedict (Futé), Dwight Shultz (Looping) et Mr. T (Barracuda) forment un quatuor complémentaire avec des personnages extrêmement caractérisés. Dans la dernière saison, après avoir échappé pendant des années aux militaires, l’Agence tous risques est arrêtée et ils se retrouvent affectés à une agence gouvernementale qui réalise des missions secrètes, dirigée par le général Hunt Stockwell (Robert Vaughn, Des Agents très spéciaux). La série durera 5 saisons pour 98 épisodes et bénéficia d’une adaptation au cinéma en 2010 avec Liam Neeson dans le rôle d’Hannibal Smith.

RIPTIDE

Riptide

Riptide reprend quelques éléments de l’Agence tous risques en les intégrant à des intrigues policières. La série met en scène deux détectives, anciens du Viêtnam, Nick Ryder (Joe Penny) et Cody Allen (Perry King) qui ouvrent une agence à bord d’un bateau, le Riptide. S’ajoute au duo Murray « Boz » Bozinsky (Thom Bray), un scientifique, créateur de Roboz, un robot multitâches. Les trois amis ont du mal à joindre les deux bouts et sont constamment harcelés par le lieutenant Quinlan, membre de la police locale. La série durera trois saisons pour 56 épisodes. Comme souvent dans les séries de Cannell, le générique (signé Mike Post) reste bien en tête et confère à la série une partie de son identité.

A suivre…

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
À la uneSéries Tv

Emmanuelle Bercot, Agnès Jaoui ou Arnaud Desplechin rejoignent la saison 2 d'En thérapie

À la uneActualitéFrance

L'Australie rompt un contrat de 56 milliards d'euros avec la France

À la uneActualitéFranceMédias

Vivendi annonce une OPA pour absorber Lagardère

La Loi des SériesSéries Tv

Fugueuse (6x52 min) | Une mère parfaite (4x52 min) | La loi des séries #510

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux