À la uneActualitéCultureExpositionsReportagesSociétéSortiesTendances

Foire de Paris : on a pénétré “l’Espace coquin” !

La foire de Paris n’a pas finit de faire parler d’elle ! Cette fois-ci, Radio VL a testé exclusivement pour vous, l’espace coquin, une première pour cet évènement traditionnel. Sensualité et tentation sont au rendez-vous !

[youtube id=”PsVNckVwR30″]

 Magasin de sextoys, atelier de cuisine aphrodisiaque, salle de lecture et stand de livres érotique, séance photo sensuelle, boutique de lingerie, voici ce que l’on peut trouver dans l’espace coquin. Pour la première fois, la foire de Paris dédie un lieu réservé uniquement aux plus de 16 ans. Attention, frisson sensuel garantit !

 Un tabou dévoilé

Le sexe est, pour la plupart des Français, un sujet tabou. Grâce à cet espace coquin, un voile est levé et la notion du “sexe” n’est plus un sujet gênant. Les visiteurs peuvent ainsi l’évoquer librement et découvrir les différents produits pour se faire plaisir (au premier sens du terme). Cet espace de 600 mètres carré permet notamment d’en apprendre un peu plus dans l’univers de la sensualité, notamment pour les couples qui recherchent une sexualité épanoui. Sans aucune vulgarité et sans tabou, l’érotisme, la sensualité et la sexualité sont évoqués à travers tous les sens.

L’ère du plaisir

Paris est une ville au fort capital symbolique, romantique et érotique. Dans le monde, elle est considérée comme étant la ville des plaisirs. L’espace coquin, renommé “la place des plaisirs” se tient jusqu’au dimanche 11 mai, 19 heures, alors n’hésitez à participer à cette expérience inédite pour cette première édition de celui-ci.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéInternational

Harvey Weinstein a conclu un accord financier avec 37 victimes présumées

À la uneCinémaCultureFrance

Le Louvre propose gratuitement une sélection de films

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Your honor, Bryan Cranston dans un thriller simple mais efficace

À la uneFranceSanté

Covid-19 : la France lance une nouvelle enquête "flash" sur les variants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux