Le promu rémois a eu raison d’une formation rhodanienne trop inconstante pour venir chercher le résultat à Reims. L’OL version masculine s’incline en terre Champagne sur la plus petite des marges alors que L’OL féminin poursuit son sans-faute dans sa préparation à Vichy.

Le champagne rémois est amer pour L’OL qui a pourtant dominé la rencontre. Mais piégé par le promu qui enchaîne une deuxième victoire de rang. L’OL grille déjà un joker dans sa course au titre après sa défaite un but à zéro. Plus inquiétant pour les Rhodaniens, l’état de forme de certains joueurs qui semble accuser le coup d’une préparation très rude mise en place par Bruno Genesio.

Lyon, apathique en première période malgré des tentatives n’a pas réussi à ouvrir la bouteille de champagne pour espérer les trois points. L’OL met ainsi fin à une belle statistique, depuis février dernier et sa défaite contre Rennes, Lyon a toujours su marquer au moins un but.

À Reims, L’OL a montré ses limites sur le plan physique, les gones ont poursuivi sur leur match d’Amiens en alternant le bon et le moins bon. Aouar si brillant l’an dernier subit un début de saison en dent de scie. Le jeune olympien comme ses deux compères du milieu ont été en difficulté sur le terrain rémois.

Bruno Genesio pourra se satisfaire de la rentrée de Cornet et de Terrier qui ont amené du dynamisme en fin de match à la place d’un Mariano qui depuis la fin de saison dernière n’a plus marqué le moindre but (cinq matchs consécutifs). L’OL a six points à prendre lors des deux prochaines journées puisqu’il recevra Strasbourg et Nice, d’ici là, le club Lyonnais doit espérer que ses poursuivants se prennent eux aussi les pieds dasn le tapis.

L’OL Féminin serein, une nouvelle recrue chez les hommes

Du côté des féminines, la préparation se poursuit idéalement avec un stage à Vichy. Les Lyonnaises qui restent sur un dernier succès lors de leur campagne amicale. Les Rhodaniennes qui ont dans le même temps appris leur adversaire pour le seizième de finale de la ligue des champions, les Norvégiennes d’Avaldsnes. Enfin tard dans la nuit de vendredi à samedi, Jean-Michel Aulas a confirmé la signature de Jason Denayer le défenseur de Manchester City que L’OL suivait déjà depuis plusieurs saisons.