ActualitéFootSport

France – Honduras : Alors, soulagés ?

France - Honduras

Enfin, enfin, la France a entamé sa Coupe du monde avec une victoire. La dernière fois, c’était en 1998. La dernière fois qu’un français marquait un doublé en Coupe du monde, c’était aussi en 1998. Zinédine Zidane. France – Honduras, 3-0 score final.

Il faut dire que ce match commençait bien, ou plutôt que rien ne fonctionnait. Une sono ayant rendu l’âme, Les hymnes ne purent pas être joués, et encore moins entendus part les téléspectateurs. Heureusement que les supporters français étaient bruyants. Étonnement, on ne s’attendait pas à une équipe hondurienne ainsi… Ils ont pressé pendant au moins 4 minutes et trente-deux secondes, puis POUF, le néant.

On a alors très vite compris que ce match serait celui du vice, et heureusement, nous avons un bon vicieux dans notre équipe : Mathieu Valbuena. Le Marseillais, à force d’en rajouter un peu, même si lors de ce match ce n’était pas le cas ( il n’en avait honnêtement pas besoin tant les contacts étaient durs), amène des coups-francs et des cartons qui pénalisent sérieusement les équipes adverses. Nous avons pu voir aussi l’inexpérience et la jeunesse de cette équipe quand Pogba, après des échauffourées avec Wilson Palacios, faillit se faire sortir du match.

Mais le talent n’attend pas, et, sur un contrôle de la poitrine orienté de toute beauté en pleine surface, Paul la « pioche » tomba sous le coup d’épaule -par derrière- du même Palacios. Triple peine. Penalty, rouge, et but de Benzema . Son premier en World Cup. À ce moment-là, nous avons vite compris que l’affaire était pliée.

Ce match n’était pas génial, mais il était maîtrisé. Puis il entra dans l’histoire. Sur un parfait centre au second poteau de Debuchy, Benzema croisa sa frappe, qui tapa l’intérieur du poteau. Le goal envoya la balle derrière la ligne avant de la ressortir avec une vivacité impressionnante. Et vint alors le premier but accordé grâce à la nouvelle technologie qui consiste à prévenir un arbitre lorsque la balle à entièrement franchie la ligne de but.

Alors, l’équipe de France pu dérouler, le troisième, et dernier but, vint d’un corner de Mathieu Valbuena, sa passe en retrait trouvait Debuchy qui ne se gêna pas pour taper de toutes ses forces. La balle revint alors sur Benzema qui fusilla le gardien de l’angle droit de la surface hondurienne. Frappe sous la barre, doublé de Benzema, 3-0. La fin de match fut maîtrisée, les joueurs français voulant éviter les contacts – trop rugueux – des joueurs de l’équipe centre-américaine (qui aurait pu terminer le match à 8).

Au vu du match entre la Suisse et l’Équateur, aucune des deux équipes n’impressionne, elles restent néanmoins dangereuses et très explosives sur les contres. La France a son destin en main, et ça fait longtemps que cela n’était plus arrivé. Nous pouvons donc savourer, et patienter sagement jusqu’à vendredi prochain et le match face à la Suisse qui s’annonce donc passionnant, avec une France peut-être qualifiée dès vendredi.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalSport

Japon : une pétition demande l’annulation des JO 2021

À la uneActualitéInternational

Inde : un filet dans le Gange pour repêcher des corps des morts du Covid-19

À la uneActualité

Benjamin Griveaux met un terme à son mandat de député

À la uneActualité

Rennes : une étudiante en droit retrouvée pendue dans sa chambre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux