À la unePolitique

François Bayrou propose une alliance à Emmanuel Macron

Alors qu’il s’exprimait au siège du MoDem à Paris cet après-midi, François Bayrou a annoncé qu’il ne se présenterait pas aux élections présidentielles. Le président du mouvement démocrate propose en revanche une alliance à Emmanuel Macron.

C’est la fin d’un suspens qui n’avait que trop duré. Alors qu’il s’exprimait au QG de son parti cet après-midi à Paris, François Bayrou a finalement déjoué tous les pronostics en annonçant qu’il ne se présenterait pas aux élections présidentielles. Le président du Mouvement Démocrate propose en revanche une alliance au leader du mouvement “En Marche!”. “Le danger est trop fort, il faut changer les choses. Unissons nos forces pour y parvenir” a-t-il expliqué. François Bayrou vise notamment la montée de l’extrême droite, qu’il juge trop dangereuse. Il est donc nécessaire d’après lui de proposer une véritable alternance.

Le leader du MoDem pose toutefois des exigences

Si François Bayrou propose une alliance avec Emmanuel Macron, il pose toutefois plusieurs exigences. Il explique la nécessité de proposer une vraie alternance aux partis politiques actuels. Il souhaiterait également “l’adoption d’une loi de moralisation de la vie publique“, pour que “les intérêts privés ne prennent pas la vie publique en otage.” Le président du MoDem espère aussi, sur le plan international, “une résistance à la loi du plus fort“. Enfin, il propose une juste représentation de toutes les familles politiques au Parlement. François Bayrou dément cependant toute idée de “ralliement” ou de “ticket” à travers cette alliance. Il estime que le pays est en danger et qu’il est nécessaire “d’offrir à la France une vraie alternance“.

Le programme de François Fillon jugé “Trop brutal”

Alors qu’il avait soutenu Alain Juppé lors de la primaire de la droite et du centre, François Bayrou estime aujourd’hui que le programme François Fillon est trop “brutal”. “Son programme était dangereux pour l’alternance et pour l’élan de la société française” explique-t-il. Il dénonce aussi “l’obstination” du candidat de la droite à maintenir sa candidature alors qu’il est soupçonné d’emplois fictifs.

François Bayrou s’était déjà présenté aux élections présidentielles à trois reprises. Il avait rassemblé 6,84% des voix en 2002, 18,5% en 2007 et 9,13% en 2012.

Related posts
À la uneInternationalMédias

Est-ce que l’Ukraine devra obligatoirement organiser la prochaine édition de l’Eurovision ?

À la uneFrancePolitique

Elisabeth Borne nommée Première ministre

À la uneSéries Tv

L'art du crime : France 2 lance le tournage de la saison 6

À la uneArtBuzzModeMusiquePop & GeekTendances

Après Netflix, le duo Vision Paname sort le tube "Aussi belle qu'une balle" composé par Mirwais producteur de Madonna

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux