À la uneActualitéInternational

Fusillades dans les écoles : Donald Trump envisage le port d’arme pour les enseignants

Mercredi 21 février, Donald Trump recevait des lycéens ayant survécu à la fusillade du lycée de Parkland (Floride). Lors de cette entrevue, il a notamment mentionné la solution du port d’arme pour les enseignants afin d’éviter de nouvelles tueries.

Armer 20% des effectifs pédagogiques

Il y a seulement quelques jours, Emma Gonzales (rescapée de la tuerie de Floride) prononçait son discours anti-armement, critiquant notamment les liens étroits entre la NRA (National Rifle Association qui promeut les armes à feu) et le gouvernement. Même après son buzz sur les réseaux sociaux et un grand soutien obtenu, Donald Trump semble vouloir prendre un chemin diamétralement opposé aux idées de cette dernière. Lors d’une réception à la Maison Blanche où plusieurs lycéens rescapés ont pu partager leur malheureuse expérience, le président des États-Unis à déclaré vouloir prendre des mesures “fortes”, en abordant notamment son idée du port d’armes pour certains enseignants. “Évidemment, cela s’appliquerait uniquement aux enseignants sachant manier une arme”, a-t-il précisé, en suggérant d’armer 20 % des effectifs des équipes pédagogiques.

 

L’idée ? Les professeurs suivraient une formation spéciale au préalable avant de porter leur arme de façon dissimulée. Donald Trump a rajouté que cette piste méritait véritablement d’être étudiée.

La population réagit

Sur twitter, plusieurs personnes choquées ont réagi à la nouvelle décision du président américain.

Manifestations des étudiants

Dans la journée du Mercredi 21 février, plusieurs milliers d’étudiants à travers tout les États-Unis ont séché les cours pour protester contre la violence armée et en soutien à la tuerie perpétrée dans le lycée de Parkland. En Floride, où la tuerie d’Orlando (2016) est devenue la deuxième plus meurtrière des USA, des milliers d’étudiants ont participé à la marche.

Des centaines d’élèves de lycées et collèges des Districts de Columbia, Maryland et Virginie ont quitté l’école pour se rassembler et manifester devant le Capitole de Washington/ AFP-JIJI

Related posts
À la uneActualitéFranceSport

Équitation : « Les 5 Etoiles de Pau » confirmé du 21 au 25 octobre

À la uneActualitéSportTennis

Tennis : Les doutes de Rafael Nadal avant Roland Garros

À la uneActualitéMédiasSociété

"Ensemble, défendons la liberté !" les médias français mobilisé pour la liberté d'expression

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Plus Belle La Vie : Fabienne Carat harcelée sur le tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux