Jeudi 16 novembre, l’ISIT organise un gala pour fêter les soixante ans de l’école créée en 1957.

Soixante ans ça se fête !

Le gala se déroulera jeudi 16 novembre, afin de célébrer les 60 ans de l’école. L’ISIT a été créée en 1957, juste après la ratification/promulgation du traité de Rome, pilier de l’Union européenne.

Les festivités se dérouleront à la Gaîté lyrique de Paris. L’accès sera strictement réservé à la « communauté » de l’ISIT à savoir les étudiants, mais pas seulement : les alumni, les partenaires institutionnels ainsi que les entreprises partenaires seront là.

Cependant, le fil rouge reste tout de même le côté festif : « on est là pour s’amuser », confie Nathalie Schwartz, directrice des relations entreprises et de la communication.

La Gaîté lyrique à Paris

ADN international

L’ISIT se définit comme une école « interculturelle » et se fixe pour objectif de former des « passeurs de sens et de cultures. » Une ambition qui provient des origines de l’institution, créée dans le contexte de l’après-guerre.

L’ADN de l’école est très tourné à l’international. C’est pourquoi, les diplômés sont tous trilingues (langue maternelle, anglais et 3e langue au choix). De plus, l’école entretient près de 200 partenariats universitaires dans le monde entier.

Ainsi, l’ISIT veille à ce que ses diplômes maîtrisent l’interculturel au sens large : savoir travailler avec des collègues et partenaires de culture et de pays, mais aussi de métiers et de générations, différents. Par exemple, faire coopérer un responsable marketing allemand de 45 ans, un informaticien chinois de 25 ans et un ingénieur américain de 55 ans.

Formations proposées

Depuis 60 ans, les formations se sont diversifiées au-delà des formations de départ (traduction, interprétation). L’ADN restant tout de même le multilinguisme. L’école distingue six grandes spécialisations, parmi lesquelles on trouve notamment les relations internationales et la diplomatie, ou encore du management interculturel.

Quels sont les débouchés ?

L’école forme aux métiers des entreprises et organisations internationales, que ce soit dans le domaine de la communication, du marketing ou encore des ressources humaines. Les étudiants peuvent donc, après leur formation, travailler dans tous types de métiers dans les entreprises en France ou à l’international. Ils peuvent également faire carrière dans les ONG telles que médecins sans frontières.