À la uneCultureInternationalSéries Tv

« Girls » fever !

Produite par le cinéaste Judd Apatow et créée par Lena Dunham, la série/comédie ‘Girls’ est aujourd’hui le phénomène qui ne cesse de faire parler de lui. Souvent comparée à « Sex and the City », la série à succès s’en distingue principalement par la relation que les quatre nénettes ont su instaurer avec leurs fans. Comment ? Elles se connectent avec eux via Twitter, en attendant le train, à la fac ou au boulot.

Diffusée depuis avril 2012 sur HBO (nous en sommes aujourd’hui à la troisième saison, la quatrième déjà en route) ‘Girls’ a aujourd’hui plus d’un million de spectateurs dans le monde. Plus de 200 000 personnes ont évoqué la série sur les réseaux sociaux depuis le premier dimanche de diffusion.

En bref, au moins une téléspectatrice sur cinq (le public est surtout composé de femmes) était sur ​​son ordinateur ou son smartphone en regardant cet épisode. Et c’est cela qui différencie Girls de à la sitcom traditionnelle.

Au départ, le fait le plus surprenant pour les experts était que les fans Twittaient et commentaient sur Facebook parfois des jours après la diffusion des épisodes. Aujourd’hui, il existe de nombreux forums et blogs consacrés aux discussions sur les personnages, les événements autour de la série et les ‘tips’ qu’ils ont dessus. Même l’acteur James Franco a révélé dans un article pour «le Huffington Post» qu’il s’identifiait aussi avec certains personnages de ‘Girls’ !

Lena Dunham – écrivain, réalisatrice, productrice et actrice

La série relate les exploits de quatre amies qui tentent leur chance à New York, et entre les stages et les petits boulots, elles vont découvrir que ce n’est pas aussi simple d’entrer dans la vie adulte. La dure réalité de la vie new-yorkaise transparait par des moments aussi drôles que réalistes – surement ce qui a attiré les spectateurs vers cette série moderne et sa créatrice Lena Dunham. A l’âge de 27 ans, cette dernière a bien réussi. En Octobre 2012, elle a signé un contrat de 3,5 millions de dollars avec la maison d’édition ‘Random House’ pour son premier livre. Son féminisme est rafraichissant, et c’est son talent pour trouver l’humour dans les humiliations quotidiennes qui a rendu Girls si populaire parmi les jeunes d’aujourd’hui.

Une nouvelle présence des femmes à la télévision

Malgré plusieurs similitudes avec «Sex and the City», la série est tout à fait originale.

Dans une interview pour « The Hollywood Reporter » Dunham a dit que ‘Girls ‘remplit l’espace’ entre le monde de Carrie Bradshaw (joué par Sarah Jessica Parker) et celui de «Gossip Girl».

La critique et la louange des quatre jeunes femmes est aussi polarisée et aussi passionnée que les élections municipales à Paris. Si si. Regardez les séries télé pour femmes, et vous comprendrez pourquoi.

Que nous offre la télévision en guise de récit frais et féminin ? Pas grand-chose. Les spectateurs sont en mesure de voir des rôles dans des films récents tels que «Zero Dark Thirty» avec Jessica Chastain et la comédie dramatique «Frances Ha » avec Greta Gerwig.

« Girls » a transfiguré la façon dont les femmes et le sexe sont dépeints à la télévision, et donne aux filles confiance en leur corps – ce qui n’existait pas auparavant. Lena Dunham (et tout ce qu’elle représente) peut maintenant être vue sur nos écrans… Et aussi dans la mode, comme en témoigne la dernière couverture du Vogue Américain !

New York, c’est cher !

Les personnages de la série se retrouvent aussi confus dans leurs relations qu’avec leurs finances. Les jeunes téléspectateurs peuvent facilement s’identifier aux personnages principaux qui vivent à Brooklyn plutôt que dans le glamour Manhattan. Contrairement aux autres programmes, dont la plupart des personnages semblent à l’abri de la récession, les femmes de la série sont toutes aux prises de la situation économique actuelle.

Dans le premier épisode, le protagoniste Hannah Horvath (jouée par Lena Dunham) reçoit le choc de sa vie quand ses parents lui annoncent qu’ils lui coupent les vivres ! C’est ainsi que commence la série et l’histoire des quatre amis avec leurs pérégrinations, leurs contradictions, et leur humour souvent politiquement incorrect.

Tout comme ‘Sex and the City’ était à la fin des années 90, ‘Girls’ est en route pour se faire l’écho de la génération des années 2000.

L’ensemble de “Girls”: Zosia Mamet, Jemima Kirke, Lena Dunham Allison Williams

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux