À la unePolitique

“Gratuité intégrale à l’école” : que signifie cette mesure du Nouveau Front populaire ? 

Cantine, fournitures, transports… À quoi correspond cette nouvelle mesure d’école totalement gratuite pour tous, proposée par le Nouveau Front populaire ? 

L’école gratuite pour tous 

Parmi les mesures présentes dans le programme de la gauche pour les prochaines élections législatives, une grande partie est destinée à l’éducation. Le programme du Nouveau Front populaire prévoit, dès les quinze premiers jours, de “faire le premier pas pour la gratuité intégrale à l’école”. Pour cela, il est proposé par la gauche de rendre les transports en commun gratuits pour les écoliers, collégiens et lycéens. Mais aussi la prise en charge de leurs fournitures scolaires, ainsi que de leurs repas à la cantine, tout comme le périscolaire. 

En 2022, cette mesure était déjà proposée par la Nupes, et le coût avait été estimé à 8 milliards d’euros. En se basant sur des chiffres du ministère de l’Éducation nationale, une scolarité coûterait 520€ pour un élève en maternelle, 100€ de plus pour l’élémentaire, 890€ pour un collégien, et 1 200€ pour un lycéen.  

Pour les étudiants, le Nouveau Front populaire souhaite la création d’une allocation d’autonomie accessible dès 18 ans pour les étudiants situés sous le seuil de pauvreté (1 158€ en 2024). La gauche souhaite aussi rétablir le repas à 1€ pour tous, qui avait sauvé des milliers d’étudiants pendant la crise du Covid (aujourd’hui réservé aux boursiers). 

D’autres propositions 

Avec sa “grande loi” sur l’éducation, le Nouveau Front populaire souhaite la disparition du “choc des savoirs” et “la préservation de la liberté pédagogique” des enseignants. Pour cela, la gauche propose de “réduire les effectifs par classe pour faire mieux que la moyenne européenne de 19 élèves”. Aujourd’hui, selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, le nombre moyen d’élèves par classe est de : 22,4 élèves en maternelle, 21,6 en élémentaire, 25,9 au collège, 30,3 pour le lycée général et technologique. 

Pour appliquer une moyenne de 19 élèves par classe comme le souhaite le Front populaire, le ministère de l’Éducation nationale estime qu’il faudrait au minimum 33 000 nouveaux postes à temps plein. Le coût de cette mesure est estimé à 1,4 milliard d’euros, seulement pour les écoles maternelles et élémentaires précise la ministre de l’Éducation nationale.  

Lors de sa campagne présidentielle de 2022, Jean-Luc Mélenchon promettait de recruter 160 000 enseignants pour appliquer la mesure des 19 élèves par classe. 

Le programme du Nouveau Front populaire sur l’éducation souhaite aussi la revalorisation des grilles de salaires des enseignants à hauteur de 10%. L’alliance de gauche souhaite aussi réinvestir dans les locaux scolaires,ou encore la fin de Parcoursup et du Service National Universel

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaPop & Geek

La bande annonce du nouveau Captain America est sortie

À la uneCinéma

Titane sur Netflix : pourquoi le film de Julia Ducournau a choqué la Croisette ? 

À la uneMusique

5 choses à savoir sur le nouvel album d’Eminem

À la uneJeux Olympiques Paris 2024Sport

Jeux Olympiques 2024 : quelles sont nos grandes chances de médailles ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux