À la uneActualitéBons PlansFrancesociétéVoyages

Voici les grands gagnants de la grève

La grève empêche et bloque les voyageurs qui se reportent massivement vers des solutions alternatives. Autocars, plateforme de covoiturage, VTC, qui sont les grands gagnants de cette grève ?

Gares en folie, travailleurs à la limite de la crise de nerfs, la pagaille s’installe depuis 2 mois en France. Mais la grève SNCF n’est pas un mauvais point pour tout le monde. Certaines solutions alternatives sont en totale expansion.

Le covoiturage

“Durant la grève, que vous soyez à la recherche d’une solution pour partir en voyage ou pour vous rendre au travail, les communautés BlaBlaCar et BlaBlaLines sont là pour vous !”

C’est la nouvelle page d’accueil du site “BlaBlaCar“. Il constate même qu’il y a “deux fois plus d’inscrits, ces derniers jours, qu’une semaine normale”. La SNCF propose même à ses utilisateurs de penser au covoiturage.

Son important succès face à la grève profite également à Klaxit qui ont vu leurs connexions au site multipliée par trois. BlaBlaCar, pour faire face à l’afflux de demandes, va expérimenter un service inédit de transport en autocar. Le vendredi, le dimanche et les jours de grèves, BlaBlaCar proposera des trajets aller-retour en autocar sur les trois axes les plus “fréquent” : Paris-Lille ; Paris-Rouen ; Paris-Rennes depuis le 13 Avril. Pour ce qui est du prix, BlaBlaCar explique que ce sera “à des prix fixes comparables à ceux du covoiturage”. Le seul hic ? Le trafic qui se densifie sur Paris et en Ile-de-France, les conducteurs de voiture passent leurs journée dans les bouchons …

 

A LIRE AUSSI : Grèves : ce que vous devez savoir sur les calendriers de printemps de la SNCF, Air France et la RATP

Les compagnies d’autocars

Le plus gros atout du train, bien évidemment, c’est de pouvoir transporter près de 5 millions de passagers par jours. Pour aller au travail, ou voyager, 80% des personnes utilisent quotidiennement les voies ferrés.

Les autocars permettent de faire voyager un bon nombre de personnes, il y a donc beaucoup de demandes. Depuis le début de la grève, des dizaines de milliers de voyageurs empruntent l’autocar. Sebastien Vincent, directeur des opérations chez Isilines, rapporte à TF1 :

“On a atteint des taux de remplissage de l’ordre de 100%, les cars sont complets et on a dû rajouter de la capacité : une dizaine de cars chaque jour avec des taux de remplissage digne d’une mi-juillet, départ de vacances, ou des départs de Noël”

Quant à l’entreprise Flexibus ou OuiBus leurs réservations ont presque triplées : 40 à 60% plus importante selon LCI.

 

Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux