À la uneActualitéInternational

Hiroshima, 70 ans après

Jeudi 6 aout 1945, la première bombe atomique explose sur la ville d’Hiroshima au Japon. Le 9 août, une deuxième bombe est lancée au-dessus de Nagasaki, une ville japonaise proche. 70 ans après, le Japon rend hommage et les jeunes militent pour un monde sans arme nucléaire.

Le mémorial de la paix à Hiroshima.  Crédit photo: city.hiroshima.lg.jp

Le mémorial de la paix à Hiroshima.
Crédit photo: city.hiroshima.lg.jp

Un peu d’histoire: 

Août 1945, les Etats-Unis toujours en conflit avec le Japon jouent leurs dernières cartes pour remporter la guerre: la bombe nucléaire. Une première fois à Hiroshima, une deuxième à Nagasaki. Cette bombe équivaut à 16 kilotonnes de TNT, elle fait monter la température au sol à 4000°C lors de l’explosion. Puis, il y a les radiations. On estime à 140 000 le nombre de victimes de la bombe à Hiroshima et 74 000 à Nagasaki. Mais les radiations ont eu des effets bien plus dévastateurs à long terme, tant pour les témoins directs d’Hiroshima ou Nagasaki, que pour leurs enfants.

Champignon nucléaire de la bombe A à Hiroshima.  Crédit photo: bigbrowser.blog.lemonde.fr

Champignon nucléaire de la bombe A à Hiroshima.
Crédit photo: bigbrowser.blog.lemonde.fr

Aujourd’hui, les survivants de la bombe ont en moyenne 80 ans, ils s’éteignent peu à peu et avec eux la mémoire. Appelés « hibakusha », les victimes radiées ont pendant longtemps été discriminées et peu d’aide leur a été apportée. Suneo Tsuboi, 90 ans, témoigne de l’horreur qu’il a vécu. « Plus je me souviens, plus je souffre ». Personne ne s’attendait à une telle ampleur, à tant de destructions et d’horreur dans les jours mais aussi dans les mois qui suivirent. Traumatisés, le Japon, Hiroshima et Nagasaki subissent encore les conséquences de cette arme de destruction massive.

Plus jamais ça :

Les commémorations qui se sont déroulées pendant la nuit pour nous, à 8h15 heure locale, étaient très émouvantes. À Hiroshima, 50 000 personnes étaient rassemblées dans le parc mémorial. Devenue un symbole de pacifisme, les habitants n’ont plus qu’un message à faire passer : celui du désarmement nucellaire. Le maire de la ville s’est adressé aux dirigeants du monde en ces mots: « En tant que seul pays frappé par l’arme atomique (…) nous avons pour mission de créer un monde sans arme nucléaire. Nous avons la responsabilité de faire comprendre l’inhumanité des armes nucléaires, à travers les générations et les frontières ». Un message plus que jamais relayé par la population.

Photo de couverture: Rassemblement de la parc mémorial de la ville d’Hiroshima. Crédit photo: lemonde.fr

Related posts
À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le lancement de American Horror Story 1984

ActualitéCultureSéries Tv

Les « vraies » Winx débarquent sur Netflix

À la uneActualitéCultureMusique

Le rappeur Zola en prison aux Etats-Unis ?

À la uneActualitéEconomieFranceInsoliteSociétéSorties

Rondelle de citron facturée : les parisiens l’ont en travers de la gorge

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux