Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéBuzzInsolite

Hitler au casting d’une fausse pub Mercedes

Visionné près de deux millions de fois, un faux spot publicitaire d’étudiants met en scène le dictateur nazi et déchaîne la polémique en Allemagne.

Dans le cadre d’un projet de fin d’études, deux étudiants allemands en cinéma à Ludwigsburg ont imaginé une campagne publicitaire insolite vantant les mérites du système anti-collision de Mercedes. Le court-métrage se déroule en 1890, à Braun am Inn, ville natale autrichienne d’Adolf Hitler. Une Mercedes Classe C est mise en scène circulant au milieu des champs autrichiens et se voit percuter un enfant ; le futur Fürher. La vidéo s’achève sur un plan large de l’enfant mort, couché en forme de croix gammée pour se conclure ensuite par cette phrase-choc : “Détecte les dangers avant qu’ils n’arrivent.”

Un buzz sur le net.

A peine mise en ligne le 23 août dernier, la vidéo crée le buzz en comptant à ce jour 1 859 489 visionnages. Les réseaux sociaux ne cessent de polémiquer sur cette annonce. Les internautes sont divisés, entre ceux qui ont loué le talent des apprentis-cinéaste et ceux qui considèrent le film comme une provocation. Lors de la seconde guerre mondiale, le constructeur allemand était le principal fournisseur d’automobiles du IIIème Reich et produisait des tanks, avions et sous-marins pour le compte du régime nazi.

D’après le Daily Mail, Tobias Haase le réalisateur de la vidéo défend son idée ainsi : « Mercedes vend ses voitures sur la technologie intelligente qui prévient les accidents, nous avons voulu poser la question de ce qui pourrait arriver si la technologie avait une âme ».

La vidéo attire les foudres de Mercedes.

« Il est inapproprié d’utiliser la mort d’un enfant avec une référence au nazisme dans une publicité, même si cela relève de la fiction », s’est indigné le constructeur automobile allemand dans un communiqué. La marque a également demandé aux étudiants à l’origine de ce projet de préciser l’absence de lien avec le groupe Mercedes-Benz ou Daimler AG. C’est pourquoi il est donc précisé dans l’introduction du film que la publicité n’est pas officielle.

Mais l’histoire ne se termine pas là. Le faux spot est nominé au festival First Step parmi les meilleures publicités réalisées par des étudiants. Ironie du sort, la marque Mercedes-Benz fait partie de la liste des sponsors qui soutiennent cet événement et le constructeur automobile n’a pas fait de demande pour le retrait du projet.

Philippine Martinez

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux