À la uneActualitéCultureEconomieNon classé

H&M prend-il la grosse tête ?

Le géant suédois du prêt-à-porter vient d’annoncer sa participation à la prochaine Fashion Week de Paris. Un nouvel excès de zèle ?

LE MEILLEUR, TOUJOURS LE MEILLEUR

Hennes & Mauritz fera encore parler de lui en 2013. La marque de prêt-à-porter défilera sur les podiums du Musée Rodin pour sa collection automne-hiver 2013-2014, le 27 février prochain. Ses dernières collaborations avec Lanvin (2010), Versace (2011) et la Maison Martin Margiela (2012) lui permettent de se frayer une place de plus en plus importante dans la haute-couture.

Après s’être entouré des personnalités les plus influentes du moment, la marque annonçait mardi le nom de sa nouvelle égérie. Vanessa Paradis succèdera donc à la très vintage Lana Del Rey et à David Beckham en boxer moulant, pour représenter la ligne H&M Conscious. Prévue pour le printemps prochain, les vêtements de la collection arboreront un “style très romantique” et seront en boutique dès le 25 mars à travers le monde. La chanteuse française commente :

C’est un vrai plaisir de participer à la collection Conscious et d’incarner une mode plus durable pour H&M. […] J’adore chiner pour créer mes looks, et toujours dans une démarche responsable, il est recommandable d’accorder de l’importance à la mode de seconde main.

H&M

Vanessa Paradis, lors du shooting de la collection Conscious (2013) © DR

H&M S’ENGAGE POUR L’ENVIRONNEMENT

H&M l’assure : toute sa nouvelle collection sera réalisée à partir de matériaux comme le coton biologique ou le polyester recyclé. Et l’initiative est loin d’être la première. Malgré cette fâcheuse habitude de s’entourer des meilleurs pour ses campagnes publicitaires, l’entreprise suédoise est la première marque de mode à s’engager pour l’environnement.

Dès février 2013, elle lancera un programme de collecte de vêtements au niveau mondial, dans les 48 pays où ses boutiques sont installées. La démarche consiste à réduire le gaspillage textile, comme l’affirme Johan Persson, le Chef de la Direction H&M :

Nos efforts en termes de développement durable trouvent leurs racines dans notre responsabilité sociale et environnementale. Nous voulons avoir un impact positif sur l’environnement, et c’est la raison pour laquelle nous proposons désormais à nos clients une solution pratique pour eux : dès février 2013, il leur sera possible de nous déposer leurs vêtements usagés ou abîmés.

Nouvelle résolution aussi : H&M s’associe avec l’organisation environnementale WWF pour développer une stratégie de gestion de l’eau. Sensibilisation des employés et de la clientèle, réduction de l’utilisation de l’eau dans le processus de fabrication, partenariat avec les ONG, soutien du bassin fluvial chinois du Yangtsé … Un geste qui ne semble pas négligeable quand on sait qu’un tiers des usines H&M implantées dans les zones de sécheresse utilisent de l’eau dans leur chaîne de production.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

"Il a voulu faire son malin" : Eric Zemmour mécontent après son passage au 20h de TF1

Economie

Assurance incendie - assurance habitation : les protections indispensables

À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux