À la uneActualitéFrance

Les juifs de France conviés à un “Hypershabbat”

En hommage aux quatre victimes juives de l’attentat du 9 janvier 2015 à l’hyper casher de Vincennes, Joel Mergui, le président du Consistoire a appelé les membres de la communauté juive à se retrouver à la synagogue ou à participer à des cours et des repas avec d’autres juifs. Cet appel, lancé à tous les juifs de France et plus spécialement destiné à ceux qui ne fréquentent que peu la synagogue.

Depuis plus de 200 ans, comme l’a précisé Le Figaro, le Consistoire central, l’union des communautés juives de France, représente et défend les intérêts de la communauté en France. Le Consistoire est présent, aux côtés d’autres organisations juives comme le Fonds Social Juif Unifié (FSJU) pour répondre aux questions des juifs concernant l’alimentation casher, l’enseignement dans les écoles juives comme Hozar Thorah à Toulouse, mais aussi sur les questions de sécurité, sur la mémoire commune et bien sûr l’organisation de l’exercice cultuel.

Le président du Consistoire, Joël Mergui avec l'iman parisien Dali Boubakeur

Le président du Consistoire, Joël Mergui avec Dali Boubakeur à la tête de la Grande Mosquée de Paris.

Il a répondu positivement à la sollicitation du Figaro pour livrer les craintes d’une communauté, une nouvelle fois durement touchée par l’attentat d’Amédy Coulibaly.
S’il a reconnu l’engouement et le soutien de tout le peuple de France à Charlie Hebdo, dans sa lutte pour la liberté d’expression, il regrette l’absence de mobilisation contre l’antisémitisme en France.
C’est pourquoi, il a décidé d’exaucer la volonté de Yohan Hattab (une des quatre victimes juives) qui incitait un de ses amis à pratiquer le plus possible, à faire shabbat malgré son éloignement.

Et c’est sous forme d’ “hypershabbat” que la communauté juive rendra hommage à Yohan Cohen, 20 ans, Philippe Braham, 45 ans, François-Michel Saada, 64 ans, et le fils du Rabbin de Tunis, Yohan Hattav, 21 ans. Pour Joël Mergui, tous les juifs doivent y aller “pour défendre notre liberté de conscience, de croire, la liberté d’être juif en France, de manger cacher, de faire chabbat et de vivre notre identité. La communauté nationale a montré sa solidarité, notre communauté peut et doit manifester la sienne”.

Related posts
À la uneActualitéBuzzSanté

Le leader d'IAM Akhenaton penche vers le complotisme au sujet du coronavirus

À la uneActualitéCinéma

Quels sont les 10 acteurs les mieux payés en 2020 ?

À la uneActualitéSéries Tv

Netflix dévoile le trailer de la dernière saison de Trinkets

À la uneActualitéSanté

Coronavirus : Une médecin risque la radiation pour avoir diffusé sur Facebook de faux certificats contre-indiquant le port du masque

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux