À la uneActualitéFrancePolitique

«Il n’y a pas de journalistes» : quand le RN décide qui est journaliste ou pas

Mardi 12 avril dernier, Marine Le pen a accordé une conférence de presse à différents médias dans son QG de campagne. À cette occasion, la candidate RN a justifié la non-présence du média « Quotidien », l’émission présentée par Yann Barthès sur TMC.

La vidéo est devenue virale et tourne sur les réseaux sociaux depuis hier, la candidate Marine Le pen tenait une conférence à propos de la démocratie, elle a notamment accusé la stratégie de Emmanuel Macron quant à son refus de débattre et a jugé son attitude de « méprisante » envers les médias : « on voit là qu’il y a une vraie rupture démocratique ».

Explications

Cette accusation s’est vite retournée contre elle puisque un des journalistes présent dans la salle lui a fait remarqué que le média « Quotidien » n’était pas présent, une fois de plus. Marine Le pen explique alors qu’elle ne le considère pas comme un média mais comme une « émission de divertissement », « il n’y a pas de journalistes chez Quotidien » estime t-elle.

La candidate explique faire une sélection obligatoire et justifie celle-ci par le nombre de demande trop importante : «il y a tellement de gens à accréditer que nous préférons accréditer les journalistes plutôt que les émissions de divertissement». Cette réponse provoque immédiatement des réactions chez les journalistes présents, notamment chez un journaliste du journal Libération qui rétorque « C’est vous madame qui décidez qui est journaliste ou pas ? ». Question à laquelle la candidate répond de manière amusée « Oui, je suis chez moi, dans mon QG et dans mon mouvement monsieur de Libération qui a toujours été accueilli en toutes circonstances« , afin de vanter le fait que le QG RN accueille aussi des médias de gauche, qu’elle juge d’ailleurs par la suite comme « hostile ». La confrontation ne s’arrête pas là car Marine Lepen revient à la charge en s’exclamant « J’assume quand c’est moi qui décide. C’est moi qui ai décidé, il y a plusieurs années de cela que “Quotidien” était une émission de divertissement et que par conséquent, je ne me sentais pas obligée d’accréditer “Quotidien”. Je décide aussi d’accréditer les autres, y compris des médias qui sont extrêmement hostiles comme vous« .

Le RN « choisit » ses journalistes ?

La candidate du Rassemblement Nationale affirme qu’elle ne choisit pas les journalistes accréditées pour leurs idées politiques « Je n’ai jamais fait ça » et le justifie de nouveau en constatant que le journaliste qui lui pose la question est accrédité pour le média Libération dont la ligne éditoriale est de gauche.

En regardant en arrière, il semblerait que les discordes entre les journalistes de « Quotidien » et le Rassemblement National ne datent pas d’hier. En effet, les journalistes de l’émission se sont déjà fait sortir de force d’événements du parti.

La réponse de Quotidien

C’est sur un ton humoristique que Yann Barthès a répondu à Marine Le pen. Le présentateur s’est amusé de cette prise de parole en annonçant : « C’est désormais Marine Le Pen qui distribue les cartes de presse”. Au-delà de la blague, le journaliste a rappelé à ses téléspectateurs que la candidate RN n’avait pourtant aucun mal à se rendre sur le plateau d’autres émission de « divertissement » ; on pense notamment à l’émission « Face à Baba » animée par Cyril Hanouna.

À lire aussi : Macron vs Le Pen : quelles différences sur le régalien ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

C’est quoi "Évanouis dans la nuit", qui cartonne sur Netflix ?

À la uneInternational

Qui est J.D Vance, le colistier de Trump ?

ActualitéSéries Tv

Qui chante le générique de ... Les entrechats ?

À la uneJeux Olympiques Paris 2024

Qui est Ludovic Franceschet, éboueur star des réseaux et porteur de la flamme ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux