À la uneActualitéFootSport

Incidents Nice-OM : Des sanctions pour les deux clubs

L’OGC Nice a écopé de deux points de retrait dont un avec sursis. Des matchs à huis clos, des joueurs suspendus ou encore le match sera rejoué a annoncé la LFP.

La LFP a rendu son verdict. Et à voir les réactions des deux côtés, elle n’a fait aucun heureux. L’OGC Nice a écopé de deux points de retrait dont un avec sursis. Le club azuréen est aussi sanctionné de trois matchs à huis clos. La rencontre entre les deux équipes devra aussi être rejouée sur terrain neutre et sans spectateurs.

Du côté des joueurs, Alvaro Gonzalez est suspendu pour deux matchs tandis que Dimitri Payet reçoit un match de suspension avec sursis. Le préparateur physique de l’OM, Pablo Fernandez, écope de la peine la plus lourde. Pour son coup de poing sur un supporter, le membre du staff marseillais ne pourra plus exercer ses fonctions jusqu’au 30 juin 2022.

Pour rappel, la rencontre entre Nice et Marseille n’était pas allée à son terme le 22 août dernier. Un jet de bouteille sur Dimitri Payet puis son renvoi avait déclenché le début d’échauffourées entre les joueurs marseillais et les supporters niçois. Ces derniers avaient envahi la pelouse et provoquer l’arrêt du match.

“Cette décision est à la hauteur de la gravité des incidents qui ont eu un retentissement absolument exceptionnel et qui concernent, tout de même, une atteinte caractérisée à l’intégrité physique des joueurs de football, ce qui est évidemment totalement inacceptable” a expliqué lors d’une visio-conférence de presse le président de la commission de discipline, Sébastien Deneux.

Les réactions après les annonces

Peu après les annonces le joueur marseillais, Alvaro Gonzalez, a directement réagi. Le défenseur a laissé paraître son mécontentement par rapport à sa suspension de deux matchs. Dans un tweet, le joueur déclare “ici vous avez le coupable”.

Une pensée partagée par Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l’OM. “La décision est très sévère à l’encontre d’Alvaro, je ne comprends pas. On décidera en début de semaine prochaine s’il convient de faire appel. Nous n’avons pas les écrits et les motivations de la commission. Cette sanction reste choquante” explique-t-il sur RMC.

Il continue en jugeant que le match n’aurait jamais dû être rejoué. Selon lui, Marseille devait remporter le match sur tapis vert. “Des incidents de jeu, une tribune qui déborde, des saluts nazis, ce n’est pas si grave, ce n’est qu’un match ferme, qu’un point en moins pour mon équipe. Et derrière deux joueurs marseillais punis pour rééquilibrer. Mais la justice, ce n’est pas de la politique, ce n’est pas rééquilibrer les choses” ironise-t-il sur BFMTV.

L’adjoint au maire en charge du sport de Marseille, Sébastien Jibrayel a aussi réagi ce matin. Sur Twitter, il a déclaré “je prends acte de la décision prise par la LFP même si je m’attendais à mieux pour l’OM”. Il a ensuite ironisé ses propos et s’est attaqué à l’Olympique Lyonnais. “Nos joueurs sont blessés, le terrain est envahi, les conditions sécuritaires ne sont pas réunies.. et malgré cela on doit rejouer le match. Ah j’oubliais, nous ne sommes pas l’OL !”.

Pour le moment, les dirigeants de l’OGC Nice n’ont toujours pas réagi. Les supporters ont pour leur part exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Le jugement de nombreux supporters niçois doit encore avoir lieu. Avec la possibilité d’appel de la décision, cette affaire est loin d’être terminée.

A lire aussi : Cristiano Ronaldo devient le meilleur buteur de l’histoire en sélection

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #83

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux