À la uneActualitéSociété

Interflora en haut des pâquerettes

Interflora ne se repose pas sur ses lauriers. 70 ans de fleurs et d’amour plus tard, la marque n’a pas fané et ne cesse d’innover. Depuis début août, il n’est plus obligatoire de renseigner l’adresse postale du destinataire lors d’une livraison. Seul un numéro de téléphone ou un mail est nécessaire. 

C’est l’idée qui va révolutionner le romantisme. Si tu viens de rencontrer cette fille, que tu ne connais pas grand chose d’elle, mais que tu veux quand même lui montrer qu’elle te plait… il te suffit désormais d’avoir juste son numéro ou son mail pour pouvoir lui envoyer un bouquet. Un concept très cool proposé par Interflora depuis début août. L’entreprise permet sans surcout de choisir cette option lors la finalisation de la commande. 

A vos plumes les amoureux de l’amour !

C’est bien mignon, mais ça serait trop facile s’il suffisait uniquement de ça pour envoyer son bouquet ! Pour convaincre la personne d’accepter le cadeau, l’acheteur de la composition florale doit rédiger un message. Une étape primordiale puisque la commande doit être acceptée dans les 72 heures, autrement le client est remboursé. Si votre capacité à utiliser la langue de Molière plait au destinataire, celui ci remplira lui même son adresse sans qu’elle ne soit jamais communiquée bien sûr. Je ne sais pas ce que vous en pensez, en attendant Interflora cueille le succès avec plusieurs milliers de clients séduits.

A lire aussi : Top 5 des idées cadeaux à offrir à une fille pour Noël

About author

Journaliste culture, mode et lifestyle... Bref, elle est amoureuse de Paris et écrit sur ce qui enjolive la vie !
Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Demain nous appartient : découvrez le teaser du retour de la série

À la uneActualitéCultureEmissionsLe Tøhu-BøhuLittératureMusiqueNon classéTendances

Fred Lombard Daydream Music Indiemusic & Caesaria dans le Tohu Bohu#293

À la uneSanté

Didier Raoult, provocateur de génie

À la uneHigh Tech

Animal Crossing : des pros de la déco customisent votre île

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux